NOUVELLES

Doug Ford dans l'eau chaude après avoir critiqué un centre de santé mentale

17/05/2014 09:04 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - Le frère du maire de Toronto Rob Ford s'est fait réprimander sur les médias sociaux samedi, après avoir prétendument affirmé qu'une résidence pour des jeunes souffrant d'un handicap intellectuel avait «ruiné» le quartier dans lequel elle se trouve.

Le conseiller Doug Ford a déclenché une avalanche de répliques sur Twitter.

Même l'ancien premier ministre de l'Ontario, Bob Rae, a désapprouvé ces commentaires.

Vendredi, le journal de quartier The Etobicoke Guardian rapportait que le bureau de M. Ford avait organisé une rencontre publique, jeudi, à propos de la résidence gérée par le centre Griffin, un organisme sans but lucratif offrant des services pour la santé mentale.

Selon le journal, des résidants de l'extrême ouest de Toronto se sont plaints de la présence de l'institut dans leur quartier et du fait qu'ils n'avaient pas été avertis assez longtemps à l'avance.

Doug Ford, dont l'arrondissement qu'il représente se trouve dans l'ouest de la ville, aurait dit qu'il était inacceptable de voir des véhicules d'urgence garés sur la rue à l'extérieur de la résidence et que celle-ci devrait être relocalisée.

«Vous avez ruiné la communauté», aurait dit M. Ford au personnel.

«Vous ne pouvez détruire une communauté comme celle-ci. Les gens travaillent depuis 30 ans pour leur maison. Mon coeur est avec les enfants atteints d'autisme. Mais personne ne m'a informé qu'ils sortiraient de la résidence. S'il le faut, j'achèterai moi-même la maison et je la revendrai.»

Sur Twitter, les internautes ont vivement réagi.

«C'est le contraire d'un leadership en santé mentale. Doug Ford devrait avoir honte de lui — qui blesse plutôt que d'aider», a publié Bob Rae sur son compte Twitter.

M. Ford n'a pas répondu à un courriel de La Presse Canadienne.

Selon le Etobicoke Guardian, une autre rencontre devrait avoir lieu dans deux semaines.

Deanna Dannell, une porte-parole du centre Griffin, a dit avoir été désappointée par les propos de M. Ford, mais réconfortée par les réactions sur les réseaux sociaux.

«Le soutien positif de la communauté a été remarquable», a-t-elle déclaré dans un courriel acheminé tard samedi.

«Non seulement les gens ont-ils affiché leur support, ils nous ont envoyé des lettres de soutien et ont donné généreusement.»

Doug Ford a vigoureusement défendu son frère, qui a défrayé les manchettes du monde entier, au cours de la dernière année, pour des allégations de consommation de cocaïne et d'alcool, et pour plusieurs déclarations maladroites.

À la fin du mois dernier, Rob Ford a annoncé qu'il se retirait temporairement afin d'aller chercher l'aide professionnelle nécessaire, après d'autres révélations médiatiques sur son style de vie personnel.

PLUS:pc