NOUVELLES

Compteurs intelligents: baisse des coûts pour ceux qui les refusent

16/05/2014 01:32 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT
Agence QMI

MONTRÉAL - Hydro-Québec a décidé de réduire les frais associés à l’option de retrait dont peuvent se prévaloir les clients ne souhaitant pas l’installation d’un nouveau compteur «intelligent» à leur résidence.

La société d’État a fait part de son intention à la Régie de l'énergie, qui devra statuer.

Rappelons qu’un client qui refuse un compteur de nouvelle génération doit se faire installer un compteur «non communicant», ce qui occasionne des frais, et doit ensuite payer un coût mensuel pour qu’un employé d’Hydro-Québec se rende sur place afin de vérifier la consommation.

Ainsi, les frais d’installation passeraient de 98 $ à 48 $, et les frais appelés de «relève», ou de vérification mensuelle, seraient de 8 $ au lieu de 17 $.

Hydro-Québec explique cette baisse, qui serait rétroactive, par le fait que le nombre de vérifications passerait de six à seulement trois par année.

Le taux de refus du compteur intelligent demeure faible, soit moins de 0,4 pour cent. Près de 1,5 million de compteurs ont déjà été installés depuis février 2013, principalement dans la grande région de Montréal.

Sous réserve de l'autorisation finale de la Régie de l'énergie, c'est l'ensemble du territoire desservi par Hydro-Québec qui sera pourvu des compteurs de nouvelle génération d'ici 2018, portant le total des compteurs installés à 3,8 millions.

Les gens qui refusent les compteurs intelligents le font majoritairement parce qu’ils craignent des effets négatifs sur leur santé. Hydro-Québec continue néanmoins d’assurer que ces nouveaux compteurs sont sécuritaires et ne posent aucun risque pour la santé humaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

Hydro-Québec