NOUVELLES

Accident minier en Turquie: les autorités établissent le bilan final à 301 morts

17/05/2014 12:27 EDT | Actualisé 17/07/2014 05:12 EDT

SAVASTEPE, Turquie - Les secouristes turcs ont retiré les corps des deux derniers mineurs qui manquaient à l'appel, établissant le bilan final de la pire catastrophe minière à être survenue en Turquie à 301 morts, a annoncé le ministre de l'Énergie, samedi.

Taner Yildiz a précisé que 485 travailleurs s'étaient échappés ou avaient été secourus après l'explosion et l'incendie qui ont dévasté, mardi, une mine de charbon à Soma, dans l'ouest du pays.

Le ministre a assuré que tous les recoins de la mine avaient été fouillés et qu'il ne restait aucun corps ou survivant. Il a ajouté que la fin de l'opération de sauvetage signifiait que les autorités allaient maintenant se concentrer sur l'enquête visant à déterminer la cause de la catastrophe.

Les représentants du gouvernement turc et de l'entreprise à qui appartient la mine ont soutenu que la négligence n'était pas à l'origine du désastre et que les installations faisaient l'objet d'inspections régulières.

Akin Celik, le directeur de l'exploitation de la mine, a révélé que la fumée produite par le feu avait tué bon nombre de mineurs, qui ne portaient pas de masques à gaz. Les secouristes ont également été incommodés par les taux élevés de dioxyde et de monoxyde de carbone dans les tunnels.

M. Yildiz a affirmé qu'il était encore trop tôt pour savoir ce qui avait provoqué l'explosion.

«Nous allons trouver la véritable cause de l'accident en évaluant différents aspects, a-t-il expliqué. L'industrie minière mondiale pourra tirer des leçons de cet événement.»

PLUS:pc