NOUVELLES

Wall Street hésite, malgré un bon chiffre immobilier

16/05/2014 10:04 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Wall Street oscillait autour de l'équilibre vendredi en début de séance, tentant de regagner du terrain au lendemain de nettes pertes dans le sillage d'un bon indicateur immobilier aux Etats-Unis: le Dow Jones était quasi stable et le Nasdaq reculait de 0,29%.

Vers 13H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 0,71 point, à 16.446,10 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, reculait de 11,78 points à 4.057,52 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 se dépréciait de 0,09% ou 1,63 point, à 1.869,22 points.

Wall Street s'était enfoncée dans le rouge jeudi, craignant une correction brutale des indices d'ici peu, sur fond d'indicateurs économiques et de résultats d'entreprises contrastés aux Etats-Unis: le Dow Jones avait perdu 1,00%, à 16.446,81 points, et le Nasdaq 0,76%, à 4.069,29 points.

Les indices new-yorkais ouvraient vendredi sur une note très hésitante à l'orée du week-end, tentant sans grand succès de se remettre de leurs frayeurs de la veille.

Une statistique sur le marché très surveillé de l'immobilier a toutefois apporté une "bonne surprise" au marché dans la matinée, souligne Patrick O'Hare, de Briefing.com: les mises en chantier de logements ont bondi en avril à leur meilleur niveau depuis cinq mois. Elles ont grimpé de 13,2% en avril, soit bien plus que la hausse de 3% prévue par les analystes.

Les opérateurs digéraient d'autres part de nouveaux résultats d'entreprises dont ceux de la chaîne de magasins en difficultés JCPenney, ressortis meilleurs qu'attendu.

Le marché obligataire, jugé plus sûr que le marché des actions, évoluait sans direction après une nette progression ces jours-ci: le rendement des bons du Trésor à 10 ans reculait à 2,500% contre 2,502% la veille, un niveau plus vu depuis fin octobre, mais celui à 30 ans avançait à 3,352% contre 3,337% jeudi, lorsqu'il avait chuté à un niveau inédit depuis juin.

ppa/sl/mdm

PLUS:hp