NOUVELLES

Syrie: 13 morts à Alep dans un bombardement rebelle (TV d'Etat)

16/05/2014 07:05 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Au moins 13 personnes ont été tuées vendredi par des tirs de roquettes de l'opposition sur un quartier de la ville syrienne d'Alep (nord) tenu par les forces gouvernementales, a indiqué la télévision d'Etat.

"Le bilan des (victimes des) roquettes tirées par les terroristes sur le district d'Achrafieh est monté à 13, dont des femmes et des enfants", a annoncé la télévision d'Etat.

Depuis le début du conflit en Syrie en mars 2011, le régime qualifie de "terroristes" les rebelles qui veulent renverser le président Bachar al-Assad.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait auparavant fait état d'au moins sept morts et cinq blessés dans le bombardement de ce quartier de l'ouest d'Alep.

L'ex-capitale économique est divisée entre quartiers pro et anti-régime depuis l'été 2012.

Les quartiers rebelles de l'est d'Alep font l'objet depuis la mi-décembre d'une offensive des forces du régime, avec des bombardements réguliers souvent menés par des hélicoptères larguant des barils d'explosifs qui ont fait des centaines de morts.

Les rebelles tirent régulièrement des roquettes sur les quartiers tenus par les forces du régime, et les affrontements entre les deux cotés continuent.

La deuxième ville de Syrie a été affectée ces dernières semaines par des coupures d'eau imputées notamment au Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, qui a stoppé début mai la principale station de pompage de la ville.

Après plus d'une semaine sans eau, l'OSDH et la branche alépine du Croissant-Rouge syrien ont fait état du rétablissement de l'eau dans certaines parties de la ville, rebelles et pro-gouvernementales.

Le Croissant-Rouge a indiqué jeudi sur Twitter que la station de pompage avait repris ses activités, mais il n'a pas été clairement établi si tous les quartiers de la ville avaient de nouveau accès à l'eau.

bur-sah/emb/feb

PLUS:hp