NOUVELLES

Mondial-2014/préparation - Pays-Bas - Equateur: Van Gaal fait sa révolution

16/05/2014 07:00 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Le sélectionneur Luis Van Gaal fait sa révolution et les Pays-Bas renonceront pour la première fois depuis des lustres, samedi contre l'Equateur en match de préparation au Mondial, à leur traditionnel 4-3-3 au profit d'une tactique plus défensive.

Les Néerlandais vont-ils renoncer à leur flamboyance habituelle au profit de plus d'assurance défensive ? Il semble que ce soit le cas même si Van Gaal se défend de vouloir être moins offensif.

Concrètement, face à l'Equateur samedi soir à Amsterdam, les Pays-Bas débuteront la rencontre avec cinq défenseurs, trois milieux de terrain et deux attaquants dont Robin van Persie, rétabli de sa blessure à un genou. Et ce schéma devrait être mis en application durant la Coupe du monde.

"Je m'adapte aux caractéristiques de mes joueurs. Avec mon groupe actuel, je n'ai tout simplement pas les joueurs pour évoluer en 4-3-3", explique le sélectionneur.

C'est le forfait de Kevin Strootman qui a tout changé, selon Van Gaal qui regrette que le milieu de terrain de l'AS Rome, blessé, ne soit pas du voyage au Brésil.

"Kevin était mon seul +box-to-box+. C'est lui qui garantissait l'équilibre de l'équipe au centre de mon 4-3-3. Je n'ai aucun autre joueur répondant aux mêmes caractéristiques. Ce forfait m'impose donc de changer de système", justifie le (probable) futur entraîneur de Manchester United.

"J'envie vraiment Didier Deschamps qui dispose avec Paul Pogba et Blaise Matuidi de ces joueurs qui permettent aux éléments offensifs d'évoluer avec une certaine sécurité dans leur dos", note encore Van Gaal.

- "Les joueurs sont enchantés" -

Si Van Gaal doit faire face à quelques critiques dans la presse néerlandaise, il est pourtant largement soutenu dans sa démarche par d'autres entraîneurs, notamment Ronald Koeman qui pratique lui-même en 5-3-2 avec le Feyenoord Rotterdam.

"La défense est le point faible des Oranje. En la renforçant avec un cinquième élément, Van Gaal prend la bonne décision. Ce sera plus solide et, en outre, le 5-3-2 est une tactique qui fait +déjouer+ l'adversaire", explique l'ancien international.

Van Gaal se défend en outre de vouloir être moins offensif.

"Je continuerai à évoluer avec trois joueurs créatifs (Sneijder, Robben et Van Persie, ndlr) et mes arrières latéraux auront pour mission de monter le plus souvent possible", assure l'ancien entraîneur de l'Ajax, du FC Barcelone et du Bayern Munich.

"Je n'ai pas pris cette décision de tout chambouler sur un coup de tête. J'ai longuement conversé par téléphone avec mes deux capitaines (Robben et Van Persie). Après avoir écouté mes arguments, ils ont donné leur feu vert. Et d'après ce que je vois aux entraînements, les joueurs sont enchantés par la nouvelle mise en place".

Le défenseur d'Aston Villa et patron de la défense Oranje, Ron Vlaar acquiesce.

"A Villa, nous évoluons de la sorte. Je n'aurai donc pas de problème d'adaptation. Certes, nos supporteurs apprécient beaucoup le charme du 4-3-3 qui a fait la réputation du football néerlandais mais je suis persuadé que nous serons beaucoup plus performants en défendant à cinq", pronostique Vlaar avant le premier test de samedi devant l'exigeant public de l'ArenA d'Amsterdam.

bnl/kn/chc

PLUS:hp