NOUVELLES

Mondial-2014 - France: Deschamps porte plainte contre la compagne de Nasri

16/05/2014 01:14 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps a porté plainte contre la compagne de Samir Nasri, qui l'avait insulté sur twitter après la non-sélection de l'attaquant de Manchester City pour le Mondial-2014, a-t-on appris vendredi de source proche du dossier.

Après la divulgation de la liste des Bleus, mardi, le mannequin Anara Atanes avait twitté: "Nique la France, Nique Deschamps ! Quel coach de merde" ("Fuck France and fuck Deschamps ! What a shit manager !").

La Fédération française de football (FFF) n'a pas accompagné Deschamps dans ses poursuites mais a indiqué dans un communiqué le "soutenir pleinement (...) dans sa démarche". "La FFF considère que l'indignation unanime suffit à condamner un tel comportement", a-t-elle ajouté.

Nasri, 26 ans, avait pourtant fait profil bas depuis mardi en affirmant "respecter" le choix du sélectionnneur français.

La plainte de Deschamps vient s'ajouter aux nombreuses polémiques qui ont entaché le parcours du joueur (41 sélections, 5 buts) depuis ses débuts en bleu en 2007.

Accusé de manquer de respect aux "anciens" (Henry, Gallas) à l'Euro-2008, Nasri avait été écarté du Mondial-2010 par Raymond Domenech. Son retour en grâce sous les ordres de Laurent Blanc (2010-2012) avait aussi mal tourné, puisqu'il avait été suspendu trois matches par la FFF à l'issue de l'Euro-2012 pour avoir proféré des insultes à l'encontre des journalistes.

Deschamps avait accepté de le relancer en août 2013 avant de se résoudre à le priver du voyage au Brésil, lassé par ses prestations en dents de scie et surtout ses entorses à la discipline de groupe, notamment entre les deux barrages contre l'Ukraine.

"Samir a eu des performances en équipe de France pas à la hauteur de celles qu'il réalise avec son club de Manchester City. Il est important et titulaire à Manchester City et ce n'est pas le cas en équipe de France. Et quand il est remplaçant, il n'est pas content, ça se sent et ça se ressent dans le groupe", a tranché mardi le sélectionneur.

Le Mancunien a indiqué mercredi qu'il s'interrogeait sur son avenir international. "Je dois prendre un peu de temps maintenant pour penser à la sélection parce que ça fait deux fois qu'ils me privent d'une Coupe du monde", a-t-il lâché.

kn/ac/fbx

PLUS:hp