NOUVELLES

Les autorités américaines imposent à GM une amende record de 35 millions $ US

16/05/2014 09:01 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - Les autorités réglementaires américaines ont imposé vendredi une amende record de 35 millions $ US à General Motors pour avoir mis plus d'une décennie avant de révéler l'existence d'une défectuosité du commutateur d'allumage dans des millions de véhicules. Ce problème a été relié à au moins 13 décès.

En vertu d'un accord conclu avec le département du Transport, le constructeur automobile a admis avoir été lent à informer les autorités, a promis de révéler plus rapidement les futurs problèmes de ses véhicules et a accepté de se soumettre à une révision gouvernementale en profondeur de ses activités liées à la sécurité.

Le montant de l'amende constitue le maximum permis par la loi.

Le secrétaire américain du Transport, Anthony Foxx, a affirmé que GM n'avait pas agi et n'avait pas alerté les autorités dans un délai raisonnable, soulignant que le constructeur avait ainsi enfreint la loi.

Des groupes de défense pour la sécurité ont estimé que l'amende, qui représente pour GM moins d'une journée de revenus, n'était pas assez importante pour avoir un effet dissuasif sur les constructeurs automobiles.

Par ailleurs, GM a annoncé vendredi un sixième rappel de véhicules automobiles cette semaine seulement — et le 24e depuis le début de l'année.

Cette fois, le rappel touche 8560 voitures de type sedan intermédiaire des marques Buick LaCrosse et Chevrolet Malibu 2014 vendues en Amérique du Nord, dont 209 au Canada.

GM explique que des disques de freins arrière ont été installés par inadvertance à l'avant de ces véhicules. Puisque les disques arrière sont plus minces que ceux de l'avant, les plaquettes de freins s'useront plus rapidement et pourraient ne plus toucher aux disques. Par conséquent, les distances de freinage pourraient augmenter, et les freins pourraient même éventuellement devenir inefficaces.

GM soutient qu'on a signalé aucun incident lié à ce défaut d'assemblage.

Les concessionnaires Chevrolet et Buick avaient été prévenus le 1er mai de ne plus vendre les modèles LaCrosse et Malibu. GM enverra un avis aux propriétaires de ces véhicules à partir du 29 mai. Les disques et les plaquettes seront vérifiés et au besoin remplacés par le concessionnaire, sans frais.

Ce rappel s'ajoute à une longue série noire pour GM depuis le début de l'année, 24 rappels ayant été annoncés depuis cinq mois concernant 11,2 millions de véhicules.

PLUS:pc