NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 17 MAI

16/05/2014 10:56 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

Voici le monde en bref du samedi 17 mai à 03H00 GMT :

PARIS - Un mois après l'enlèvement de plus de 200 lycéennes par Boko Haram, Paris accueille samedi un mini sommet africain autour du président nigérian Goodluck Jonathan, dont la stratégie face au groupe islamiste est de plus en plus contestée.

Le sommet réunit à l'Elysée les chefs d'Etat du Nigeria, du Cameroun, du Niger, du Tchad et du Bénin, ainsi que des représentants des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l'Union européenne. Il vise à établir une stratégie régionale contre Boko Haram, secte islamiste nigériane apparue en 2002 et qui menace de plus en plus les voisins du géant anglophone d'Afrique de l'Ouest.

NAIROBI - Au moins dix personnes ont été tuées et 90 blessées vendredi dans un attentat sur un marché de Nairobi, alors que, sur la côte kényane, des voyagistes finissaient d'évacuer quelque 400 touristes britanniques en raison de "menaces terroristes".

NATIONS UNIES - L'ONU a appelé vendredi les acteurs de la crise ukrainienne à tout faire pour empêcher les insurgés pro-russes de "déchirer" l'Ukraine, dans un rapport sur la détérioration "alarmante" de la situation des droits de l'homme dans l'Est qui a déclenché les critiques de Moscou. Selon le secrétaire général adjoint de l'ONU, Ivan Simonovic, 127 personnes, militaires ukrainiens, séparatistes pro-russes, civils, sont mortes dans les "violents affrontements" entre les séparatistes et l'armée qui cherche en vain depuis un mois à reprendre le contrôle des régions.

KIEV - Les séparatistes continuent d'étendre leur emprise scellant un peu plus l'échec de l'armée ukrainienne à reprendre le contrôle de l'est du pays après un mois d'opérations militaires. Vendredi, ils ont pris le contrôle du quartier général de la Garde nationale ukrainienne à Donetsk, l'un des centres de l'insurrection pro-russe dans l'est de l'Ukraine.

KHARKIV - Les autorités ukrainiennes organisent samedi une nouvelle table ronde pour tenter de restaurer le dialogue national.

WASHINGTON - Barack Obama et François Hollande ont mis en garde la Russie contre des "coûts" supplémentaires si elle persistait à déstabiliser l'Ukraine, a indiqué vendredi la Maison Blanche après une conversation téléphonique entre les présidents américain et français, à neuf jours de l'élection présidentielle prévue dans ce pays.

MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé vendredi l'instrumentalisation de la question des Tatars de Crimée, promettant un soutien financier de Moscou à la communauté deux jours avant la commémoration sous tension des 70 ans de sa déportation par Staline.

NATIONS UNIES - Les missions de maintien de la paix de l'ONU utilisent trop rarement la force pour protéger les civils quand ceux-ci sont attaqués, affirme un rapport interne de l'ONU.

Le rapport attribue ce phénomène à plusieurs causes, dont une "double chaîne de commandement de fait entre les dirigeants de la mission et les pays qui lui fournissent des troupes", et des divergences au sein du Conseil de sécurité sur l'opportunité ou les modalités d'une intervention musclée.

DAMAS - Au moins 13 personnes ont été tuées vendredi par des tirs de roquettes de l'opposition à Alep (nord), tandis que l'armée a lancé une offensive contre les rebelles dans la province de Deraa (sud), ont annoncé les médias officiels.

BENGHAZI (Libye) - Au moins 24 personnes ont été tuées et près de 150 blessées dans des affrontements vendredi à Benghazi, dans l'Est libyen, entre des milices islamistes et un groupe paramilitaire, au cours desquels des avions et hélicoptères de combat ont été utilisés.

NEW DELHI - Le nationaliste hindou Narendra Modi, futur Premier ministre de l'Inde, a célébré vendredi la victoire écrasante de son parti aux législatives en s'engageant à "réaliser les rêves" du peuple indien et à faire du XXIe siècle "le siècle de l'Inde".

Les résultats provisoires officiels donnaient la majorité au Parlement pour le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP) de M. Modi, une première depuis 30 ans pour un parti sans alliances.

JERUSALEM - Le président palestinien Mahmoud Abbas et la ministre israélienne chargée des négociations de paix, Tzipi Livni, se sont vus jeudi soir à Londres, dans une première rencontre israélo-palestinienne depuis la suspension des négociations de paix, a rapporté vendredi la télévision israélienne.

VIENNE - La quatrième session de négociations entre les "5+1" (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Royaume-Uni) et l'Iran sur les limites du programme nucléaire de Téhéran a pris fin vendredi sans avancée majeure mais avec la promesse de poursuivre le dialogue.

L'Iran et les grandes puissances n'ont pas commencé comme il était prévu à rédiger un accord final, qui pourrait mettre fin à plus d'une décennie de controverse sur le programme nucléaire de Téhéran.

LA HAVANE - Le gouvernement et la guérilla des Farc ont fait un nouveau pas vers la paix en Colombie avec l'annonce vendredi d'un accord sur le trafic de drogue, troisième des six points à l'ordre du jour d'un processus de paix entamé en novembre 2012 à Cuba.

mf/lv/

PLUS:hp