NOUVELLES

Le Français Nacer Bouhanni remporte au sprint la 7e étape du Tour d'Italie

16/05/2014 01:10 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

FOLIGNO, Italie - Le Français Nacer Bouhanni a remporté au sprint la 7e étape du Tour cycliste d'Italie pendant que Michael Matthews conservait son maillot rose de leader.

Bouhanni, qui n'avait jamais remporté une étape d'un grand Tour avant cette année au Giro, a devancé Giacomo Nizzolo par moins d'une demi-roue pour mériter sa deuxième victoire en quatre jours.

Luka Mezgec s'est classé troisième, juste devant Matthews, lors d'une autre longue étape qui comprenait deux cols classés au fil des 211 kilomètres entre Frosinone et Foligno.

Matthews portera donc le maillot rose pour une sixième journée, l'Australien conservant sa priorité de 21 secondes devant son compatriote Cadel Evans. Rigoberto Uran demeure troisième.

Joaquim Rodriguez, un des favoris avant le début de la course, a renoncé à poursuivre comme son coéquipier chez Katusha Giampaolo Caruso et Angel Vicioso à la suite de la chute de la veille.

Brett Lancaster a également déclaré forfait avant le départ de l'étape, tandis que Maxime Mederel et Ramon Carretero ont abandonné pendant l'étape. Le peloton est désormais réduit à 188 coureurs.

Parmi eux, cinq sont partis en échappée en approchant le sommet de la première ascension.

Robinson Chalapud, Nathan Haas, Winner Anacona, Bjorn Thurau et Nicola Boem ont détenu à un certain moment une avance de neuf minutes sur le peloton. Cette priorité était encore de cinq minutes avant l'ascension finale et tout semblait indiquer que les autres coureurs avaient renoncé à combler l'écart.

Le peloton a toutefois accéléré l'allure et a commencé à donner la chasse dans la descente finale pour réduire sensiblement l'écart. Les coureurs en échappée ont été rejoints à l'entrée de Foligno, à 3 km de l'arrivée.

Le Giro de cette année marque le 10e anniversaire du décès de Marco Pantani et l'étape de samedi, entre Foligno et Montecopiolo, comprend l'ascension du mont Carpegna où le fameux cycliste italien avait l'habitude de s'entraîner.

Pantani a gagné le Giro et le Tour de France en 1998. Il a été retrouvé sans vie dans sa chambre d'hôtel le jour de la Saint-Valentin en 2004 et un coroner a conclu qu'il était mort d'une intoxication à la cocaïne.

PLUS:pc