NOUVELLES

La nouvelle MMA prévoit le retour du pétrole sur les rails

15/05/2014 09:11 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT
CP

Le nouveau propriétaire de la compagnie ferroviaire responsable de la tragédie survenue à Lac-Mégantic prévoit la reprise prochaine du transport de pétrole sur les rails. Des améliorations sur le plan de la sécurité seront toutefois nécessaires au préalable, a-t-il spécifié.

John Giles, président et chef de la direction de la Central Maine and Quebec Railway (CMQR), espère conclure une entente avec la municipalité estrienne d'ici une dizaine de jours pour donner le feu vert à la circulation de matières non dangereuses. Il a précisé que des travaux sur les rails devront être apportés avant la reprise du transport de pétrole, ce que l'entreprise voit se produire d'ici 18 mois.

La vente de la portion américaine de la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA), qui est derrière le déraillement meurtrier de Lac-Mégantic, a été complétée jeudi, environ 10 mois après le désastre qui a coûté la vie à 47 personnes.

Le syndic de faillite Robert Keach et les parties impliquées ont conclu l'accord de 17,24 millions de dollars pour la vente de l'entreprise en faillite. Une procédure canadienne séparée doit être complétée d'ici quelques semaines.

Le déraillement survenu le 6 juillet était le pire accident ferroviaire à survenir au Canada en près de 150 ans. La catastrophe a attiré l'attention sur la nécessité de mieux sécuriser le transport de pétrole par train en Amérique du Nord.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 points inquiétants sur l’industrie ferroviaire