NOUVELLES

Joachim Alcine et Delvin Rodriguez ne peuvent faire de maître après 10 rounds

16/05/2014 11:16 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - Joachim Alcine et Delvin Rodriguez ont de loin offert le meilleur combat de la soirée aux quelque 1000 spectateurs qui se sont déplacés pour la gala de Choko Boxing présenté au Stade olympique. Malheureusement pour eux, ils n'ont pas su convaincre une majorité de juges et ils sont tous deux repartis avec un combat nul, ce qui a grandement déplu aux deux boxeurs.

Après un lent départ, Alcine (35-7-2, 21 K.-O.) a offert une prestation inspirée face à Rodriguez (28-7-4, 16 K.-O.). Alcine a démontré qu'il avait encore beaucoup à offrir face à un adversaire coriace, qui a lui aussi tout donné. Mais les juges en ont décidé autrement: Claude Roussel a noté le combat 97-93 en faveur de Rodriguez, Jack Woodburn avait Alcine en avant 96-94, et Pasquale Procoppio avait un combat nul 95-95.

«Je me suis fait voler, a lancé un Rodriguez en furie après le combat. Je l'ai ébranlé en plusieurs occasions: je sentais que mes coups touchaient solidement la cible. C'est une décision locale, sans aucun doute.»

«Je suis convaincu que j'ai gagné. Il y a un des juges qui avait combat nul et l'autre qui l'a donné à Rodriguez: je ne comprends pas, a pour sa part déclaré Alcine. Mais c'est correct. La prochaine fois, je vais travailler plus fort et je vais aller le chercher.»

Ex-champion du monde des super mi-moyens, Alcine a mis du temps à se mettre en branle et le Dominician en a profité. Rodriguez s'est imposé au jab au premier engagement et il a solidement atteint Alcine d'un crochet de droite. Ébranlé, «Ti-Joa» s'est retranché dans les câbles.

«Oui, il m'a ébranlé, mais j'étais tellement en bonne forme que je suis revenu plus fort par la suite. Les jambes étaient là, la tête était là: je n'ai jamais été en danger.»

Si Alcine a montré un peu les dents en fin de deuxième round, Rodriguez a repris les commandes dès le début du troisième assaut. Mais un déclic a semblé se faire dans la tête d'Alcine, qui est devenu beaucoup plus agressif à mi-chemin de cet engagement.

Le boxeur d'origine haïtienne a alors ouvert la machine et a été supérieur à son adversaire au cours des trois rounds suivants, l'atteignant de plusieurs coups en puissance, notamment au sixième.

Cependant, Rodriguez n'a pas abandonné pour autant. Il est revenu avec des attaques senties, qui ont ébranlé Alcine en quelques occasions.

Celui qui habite maintenant la Californie n'était pas totalement satisfait de sa performance.

«Plus ou moins, je ne peux pas en dire plus que ça, a d'abord laissé tomber Alcine. J'ai fait ce qu'il fallait faire. Il y a des choses que j'aurais dû faire, mais en raison de mon manque d'activité et le fait que je n'ai pas eu d'entraîneur pour mes sept derniers combats, je manquais de rythme. Mon jab ne sortait pas comme il aurait dû, tout comme ma droite.

«Mais c'est quand même une bonne performance face à un boxeur plus jeune. Jamais, je me suis senti fatigué.»

Lui qui disait vouloir se servir de ce combat comme d'un tremplin estime qu'à ce niveau, c'est mission accompli.

«Le plus important, c'est que je sois arrivée là et j'ai offert une bonne performance contre un boxeur qui est actif, un boxeur beaucoup plus jeune que moi. Mais je ne manquais pas de jus, j'étais très énergique.

«Il y aura des choses qui vont nous être proposées. Ce combat a été vu aux États-Unis et nous aurons des appels, je suis convaincu.»

Accepterait-il d'affronter de nouveau Rodriguez?

«J'aimerais bien, parce que je vois exactement les choses qu'il faut faire.»

PLUS:pc