NOUVELLES

La GRC dévoile un rapport complet sur les femmes autochtones disparues ou assassinées

16/05/2014 11:56 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT
CP

EN DIRECT - Les femmes autochtones sont surreprésentées dans les cas d'homicide et de disparition au Canada, rapporte la GRC.

Elles représentent 16 % des cas d'homicides de femmes, 5 % de tous les cas d'homicide et 11,3 % des cas de disparition de femmes, conclut la Gendarmerie royale du Canada (GRC) dans un rapport dévoilé vendredi, et qui couvre une période de 30 ans.

La GRC a recensé 1181 cas, soit 1017 femmes autochtones tuées et 164 disparues et manquant toujours à l'appel, entre 1980 et 2012. La police parle de 225 cas non résolus, dont 120 homicides et 105 disparition ou actes criminels suspectés.

Le document, dévoilé à Winnipeg, contenir les informations de Statistique Canada de près de 300 corps policiers sur des centaines de cas en 30 ans.

Il y a deux semaines, la GRC n'avait pas démenti des informations voulant que le nombre de cas atteignait 1200 noms.

La tante d'une femme autochtone assassinée en 2009 à Winnipeg espère que le rapport mènera à des gestes concrets. « J'aimerais savoir s'ils comptent faire quelque chose avec, ou s'il ne sert qu'à nous apaiser et à nous garder tranquilles quelque temps », a déclaré Candace « Candy » Voke, dont le meurtre de sa nièce, Hillary Wilson, demeure non résolu.

Le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba souhaite surtout que le rapport ouvre les yeux de la population. « Nous n'avons pas besoin que la GRC nous dise le nombre, car nous le connaissons déjà; il servira surtout à d'autres personnes, en légitimant la discussion », a estimé Derek Nepinak.

De nombreux groupes autochtones réclament la tenue d'une enquête nationale sur les femmes autochtones disparues ou assassinées et sont appuyés par des ministres provinciaux et territoriaux des Affaires autochtones, par les commissions provinciales et territoriales des droits de la personne, par Human Rights Watch et par le rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

INOLTRE SU HUFFPOST

Protests For Missing, Murdered Aboriginal Women