NOUVELLES

Espagne - Barça-Atletico: match "différent" pour Simeone, "unique" selon Martino

16/05/2014 10:27 EDT | Actualisé 16/07/2014 05:12 EDT

L'Atletico Madrid, leader, et le FC Barcelone, son dauphin, s'affrontent pour une "finale" du Championnat d'Espagne lors de la dernière journée samedi, un match "différent" selon l'entraîneur madrilène Diego Simeone et une "opportunité unique" aux yeux de son homologue catalan Gerardo Martino.

Quelle sera votre tactique pour ce match après les cinq matches joués entre les deux équipes cette saison (un succès de l'Atletico, quatre nuls) ?

Gerardo Martino: "A chaque fois, nous n'avons pas pu faire mieux qu'un match nul donc il me semble que nous avons déjà essayé toutes les alternatives. Il y aura en face l'Atletico Madrid, un adversaire qui fait extrêmement bien les choses depuis longtemps, qui t'empêche de développer ton football, ce que nous essaierons de faire malgré tout demain (samedi). C'est un match où nous avons besoin de l'emporter pour gagner le titre. Pouvoir prendre les devants au score aura une importance toute particulière."

Diego Simeone: "Barcelone est toujours dangereux, quel que soit son système ou ses joueurs. Ils ont différentes variantes qui les ont rendus très dangereux au cours de la dernière décennie. Nous avons travaillé ces alternatives et j'espère que demain (samedi), malgré leurs efforts, nous pourrons montrer nos armes. (...) Nous avons un jeu différent de Barcelone mais ça ne veut pas dire que nous ne voulons pas attaquer. Il faudra que nous fassions un bon match et amener les choses là où nous voulons les amener."

Que ressentez-vous devant le fait de jouer une telle "finale" lors de la dernière journée de Liga ?

G.M.: "C'est une opportunité unique de jouer une +finale+ lors d'un tournoi en 38 journées, contre notre adversaire direct et de pouvoir le faire à domicile. Ce n'est pas un match où les antécédents compteront beaucoup parce que l'état émotionnel est différent des matches précédents. Ce pourrait être le premier titre de ces joueurs dans une saison que je qualifierais de +normale+: les titres précédents avaient été conquis par des extraterrestres et ce pourrait être le premier titre de personnes normales, un titre fait de lutte et de souffrance."

D.S.: "Pour le moment, personne ne se souvient que nous avons un match à jouer la semaine prochaine (la finale de la Ligue des champions, NDLR), pour une simple question de logique. Comme nous l'avons toujours fait, nous donnons le plus d'importance et de respect au prochain match que nous avons à jouer. Demain (samedi), ce sera un match différent, une finale lors d'un match de Championnat. C'est bizarre à voir mais c'est une finale."

A quel type de match vous attendez-vous au Camp Nou ?

G.M.: "Je ne sais pas si ce genre de matches a un favori clair, surtout face à un adversaire aussi encensé par tout le monde. Mais je ne veux pas non plus me décharger de ma responsabilité, parce que nous sommes le Barça et nous avons beaucoup d'arguments pour prétendre au titre. Donc je pense que les chances de chacun sont totalement équilibrées."

D.S.: "Je n'imagine pas un match qui se décantera rapidement. Je m'attends à une entame très forte du Barça et je m'attends au meilleur Barça depuis notre dernier match. Ils se sentent forts à domicile, ils ont un effectif extraordinaire et je m'attends à devoir affronter le Barça le plus difficile que nous ayons affronté ces derniers temps, surtout en début de match."

Propos recueillis en conférences de presse.

jed/ac

PLUS:hp