BIEN-ÊTRE

17 aliments malbouffe qui rendent dépendant (PHOTOS)

26/05/2014 03:58 EDT | Actualisé 04/06/2014 04:15 EDT
Greg Nicholas via Getty Images

Si vous êtes accro au junk food – à son goût, à son look ou à son prix – une collation salée ou sucrée à n’importe quelle heure de la journée peut vous faire sentir mieux.

«La combinaison du sucre et de sel, ou juste du sucre ou du sel, libère un composant chimique dans le cerveau, la dopamine, qui le perçoit comme une récompense», explique Abby Langer, dététicienne de Toronto. «C’est le même sentiment de récompense que les utilisateurs de drogues ressentent.»

Pensez-y. N’avez-vous pas un profond sentiment de satisfaction lorsque vous croquez dans une frite salée et croustillante? Abby Langer ajoute que ce sentiment de plaisir libère la dopamine qui nous fait sentir bien et nous donne donc l’envie d’en manger encore et encore.

«C’est pourquoi certaines personnes s’isolent quand elles arrêtent de manger de la malbouffe», raconte la diététicienne, ajoutant qu’il faut environ six semaines pour que le corps s’habitue aux changements dans l’alimentation.

Le sucre et le sel sont dans la mire des professionnels de la santé et de la nutrition depuis un bon moment déjà. En mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommandait fortement de réduire sa consommation de sucre, passant de 10% à 5% de son apport calorique quotidien. L’OMS soulignait également qu’une consommation excessive de sucre peut causer des problèmes de santé comme le diabète et l’obésité.

Selon le gouvernement du Canada, les adultes devraient consommer environ 1500mg de sodium par jour et ne pas dépasser les 2300mg. Pour ce qui est du sucre, aucune recommandation n’est émise, puisque les fruits, les légumes et le lait en contiennent.

Abby Langer admet que limiter le junk food dans son alimentation n’est pas chose facile. Quand on est dépendant du sel et du sucre, laisser tomber ses mauvaises habitudes d’un coup peut être difficile. La diététicienne recommande d’y aller très lentement. Éliminer les aliments transformés, trouver des solutions de remplacement (du fromage et des craquelins au lieu de Cheetos, par exemple), cuisiner plus, moins manger à l’extérieur et lire les étiquettes attentivement avant d’acheter un aliment. Et ne vous sentez surtout pas coupable de manger quelques chips ou un beigne de temps en temps.

Alors quels aliments de junk food rendent le plus dépendant dans votre cuisine? En voici la liste selon Abby Langer:

Quels sont les aliments junk food les plus addictifs?

INOLTRE SU HUFFPOST

Les 10 pires ingrédients pour la santé