NOUVELLES

Tour d'Italie - Matthews, maillot rose, gagne la 6e étape

15/05/2014 11:49 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

L'Australien Michael Matthews (Orica) a remporté la 6e étape du Tour d'Italie cycliste, jeudi à Montecassino, et a conforté son maillot rose de leader.

Matthews a devancé au sprint, jugé en montée, le Belge Tim Wellens au terme des 257 kilomètres de cette étape, la plus longue de l'épreuve.

L'Australien Cadel Evans, grand bénéficiaire du jour, a pris la troisième place devant l'Italien Matteo Rabottini.

Les hommes de tête ont distancé d'une cinquantaine de secondes le premier peloton comprenant la plupart des adversaires d'Evans.

Deux chutes coup sur coup à moins de 12 kilomètres de l'arrivée, sur une route rendue très glissante par la pluie, ont provoqué la sélection dans le peloton, à l'approche de la montée d'arrivée (8,7 km à 5,1 %).

A l'avant, les coéquipiers d'Evans, notamment le Suisse Steve Morabito, ont accéléré l'allure et creusé un écart d'une quarantaine de secondes.

Pendant cette longue journée, quatre coureurs représentant les équipes invitées par les organisateurs (Fedi, Torres, Bandiera, Zardini) se sont dévoués pour partir en éclaireurs. Le quatuor a compté jusqu'à 14 minutes d'avance (Km 61) avant d'être repris à 12 kilomètres de l'arrivée, juste avant les chutes.

L'Italien Giampaolo Caruso, le plus sévèrement touché, a été évacué par ambulance. Son chef de file, l'Espagnol Joaquim Rodriguez, a été également blessé.

A l'arrivée, Matthews (23 ans) a enlevé son premier succès d'étape dans le Giro.

Au classement général, l'Australien de Canberra précède désormais Evans de 21 secondes et le Colombien Rigoberto Uran de 1 min 18 sec.

Vendredi, la 7e étape relie le Latium à l'Ombrie, de Frosinone à Foligno, sur un parcours de 231 kilomètres sans difficulté de relief importante.

jm/cda

PLUS:hp