NOUVELLES

Téléréalité: Murdoch veut marier Endemol et son "Big Brother" avec "Masterchef"

15/05/2014 04:57 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Créer un géant mondial de la téléréalité mettant sous le même toit "Big Brother", "American Idol" ou "Masterchef": c'est le projet du magnat des médias Rupert Murdoch, qui s'allierait pour l'occasion au fonds d'investissement Apollo.

21st Century Fox, le groupe réunissant les activités de télévision et de cinéma du milliardaire américain d'origine australienne, a annoncé mercredi dans un bref communiqué "un accord préliminaire" sur la création d'une société commune avec des fonds affiliés à Apollo Global Management. Un porte-parole de la société d'investissement a confirmé cet accord.

Apollo apporterait à la nouvelle entité le créateur du télécrochet exporté dans une centaine de pays "Americain Idol", CORE Media Group, dont il est propriétaire, et le roi de la téléréalité Endemol où il détient une participation majoritaire.

21st Century Fox mettrait pour sa part dans la corbeille de mariage Shine Group, une société de production que Rupert Murdoch a rachetée il y a trois ans à sa fille Elisabeth et qui est présente dans une série de pays avec des émissions comme le concours culinaire "Masterchef" ou la compétition musicale "The Voice".

Le communiqué ne donne aucun détail financier ou sur la structure possible du nouvel ensemble, soulignant juste que l'accord reste "soumis à une série de conditions" non explicitées et qu'il n'y a "aucune garantie" que la transaction envisagée aboutisse.

"C'est vraiment une question d'échelle", a précisé à l'AFP un porte-parole de 21st Century Fox, expliquant que le nouvel ensemble devrait pouvoir "créer et vendre davantage de contenus dans davantage de pays".

- Meilleure force de frappe -

"Rassembler ces trois entreprises crée un leader de la production au niveau mondial, avec un portefeuille d'émissions diversifié" et davantage de moyens financiers pour assumer "la prise de risque créatif" et "attirer les meilleurs talents créateurs", souligne une source proche des négociations.

Elle explique que "la potentielle société commune pourrait renforcer les relations existantes avec les acheteurs, créer des opportunités avec de nouveaux acheteurs, diffuser de manière plus efficace des émissions dans plusieurs pays et améliorer de manière générale ses capacités de distribution".

Endemol, basé à Amsterdam et fondé en 1994 par John de Mol, se présente déjà comme le plus grand producteur indépendant au monde avec environ 90 filiales dans plus de 30 pays.

Il dit produire plus de 15.000 heures de programmes et lancer des dizaines de nouveaux formats d'émissions tous les ans.

Surtout célèbre pour ses émissions de téléréalité exportées dans le monde entier, comme "Big Brother" et ses nombreuses déclinaisons ("Loft Story", "Secret Story", "La ferme Célébrités", "L'Ile de la Tentation"...), Endemol est aussi derrière le télécrochet "Star Academy", des émissions de divertissement comme "Les Enfants de la Télé", des jeux télévisés comme "Money Drop", et produit même depuis 2005 la cérémonie annuelle de désignation de Miss France.

Shine, basée au Royaume-Uni, chapeaute pour sa part 26 sociétés de production dans 11 pays, et affichait un catalogue de plus de 4.000 heures de programmes fin 2013.

Outre "Masterchef", "The Voice" et une série d'autres émissions de divertissement, Shine a dans son portefeuille des séries remarquées comme la britannique "Broadchurch", qui a battu des records d'audience en début d'année sur France 2, ou "Bron" qui suit une enquête transfrontalière après la découverte d'un corps sur un pont à la frontière entre la Suède et le Danemark, et a donné lieu à deux adaptations: une américaine avec l'actrice Diane Kruger, "The Bridge", qui transpose l'intrigue à la frontière américano-mexicaine, et une franco-britannique, "Tunnel", diffusée notamment sur Canal+ et où le cadavre se trouve dans le tunnel sous la Manche.

soe/sl/gde

PLUS:hp