NOUVELLES

Pékin ne doit pas écarter le recours à la force face au Vietnam (quotidien chinois)

15/05/2014 11:56 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Pékin ne doit pas écarter le recours à la force face aux "provocations" du Vietnam et des Philippines, pays qui "sous-estiment" la détermination de la Chine à défendre sa souveraineté territoriale, a estimé vendredi un journal de la presse d'Etat.

"Le Vietnam et les Philippines, qui n'ont pas encore remis leur pendule à l'heure, vivent encore dans l'illusion qu'il est possible de faire reculer la Chine par des pressions", a affirmé dans un éditorial le quotidien Global Times.

Des émeutes antichinoises cette semaine au Vietnam ont fait au moins un mort et une centaine de blessés, suscitant la colère de la Chine qui vient d'installer une plateforme pétrolière au large d'îles que se disputent les deux pays communistes.

Pékin s'oppose également à Manille sur la souveraineté d'une autre partie de la mer de Chine méridionale et, là aussi, les tensions se sont récemment accrues.

"Les différends (territoriaux) en mer de Chine du Sud doivent être résolus de façon pacifique, mais cela n'implique pas que la Chine ne puisse pas recourir à des mesures non pacifiques si elle est confrontée à des provocations du Vietnam et des Philippines", a poursuivi le Global Times.

"Si la Chine ne montre pas sa puissance, sa détermination à défendre son intégrité territoriale sera sous-estimée", a prévenu le Global Times, connu pour son ton nationaliste et directement contrôlé par le Parti communiste chinois.

Ce même journal a accusé jeudi Hanoï d'avoir laissé libre cours à l'éruption de rage antichinoise cette semaine au Vietnam, d'une ampleur sans précédent depuis des décennies.

seb/ple/ob

PLUS:hp