NOUVELLES

Musée du 11-Septembre: un lieu de "guérison et d'espoir" (Obama)

15/05/2014 10:28 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama a qualifié jeudi le musée du 11-Septembre de lieu "de guérison et d'espoir", lors de l'inauguration de cet établissement sur les lieux des attentats de 2001 à New York.

"Je veux exprimer notre profonde gratitude à tous ceux qui ont été impliqués dans ce formidable projet pour nos avoir menés à ce jour, pour nous avoir donné ce lieu sacré de guérison et d'espoir", a affirmé M. Obama dans une brève allocution.

"C'est un honneur pour nous de vous accompagner dans vos souvenirs, de se rappeler et de se recueillir, mais avant tout, de répéter quel est le vrai esprit du 11-Septembre: l'amour, la compassion et le sacrifice, et de le faire entrer pour toujours dans le coeur du pays", a encore dit le dirigeant américain, qui assistait à la cérémonie avec son épouse Michelle.

"Ici, dans ce mémorial, nous nous rassemblons. Nous nous rassemblons dans les empreintes de deux puissantes tours", a souligné M. Obama. "Nous voyons les visages de près de 3.000 innocents, des hommes, des femmes et des enfants de toutes les races et de toutes les fois, venus du monde entier".

"Ici, nous racontons leur histoire pour que les générations à venir ne l'oublient jamais", a encore dit le président. "Rien ne peut nous briser. Rien ne peut changer qui nous sommes, les Américains".

"Aucun acte de terrorisme ne peut rivaliser avec la force et le caractère de notre pays", a insisté M. Obama, qui a raconté l'histoire d'un homme de 24 qui avait sauvé de nombreuses personnes prises au piège dans l'une des tours jumelles, avant de perdre la vie lorsqu'elle s'était écroulée.

Longtemps resté anonyme, ce jeune homme a été identifié ensuite comme Welles Crowther. M. Obama a laissé ensuite la place à la mère de celui-ci et à une femme que le jeune homme avait secouru il y a près de 13 ans.

bur-tq/jca

PLUS:hp