NOUVELLES

L'Église orthodoxe de Chypre condamne le premier défilé gai du pays

15/05/2014 04:23 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

NICOSIE, Chypre - L'Église orthodoxe de Chypre s'est élevée contre l'homosexualité, jeudi, après l'annonce de la tenue d'un premier défilé de la fierté gaie dans le pays.

Le Saint-Synode, la plus haute institution de la hiérarchie orthodoxe, a affirmé qu'il observait avec «inquiétude et chagrin» les efforts visant à faire accepter l'homosexualité dans la société et les lois chypriotes.

«L'Église et la science considèrent l'homosexualité comme la chute en disgrâce de l'être humain et comme une maladie, et non comme un mode de vie naturel», a déclaré le Saint-Synode dans un communiqué.

L'Église précise que même si elle condamne l'homosexualité, elle aime et soutient les «déchus» et prie pour qu'ils obtiennent la clémence de Dieu.

Le communiqué a été publié après que des militants des droits des homosexuels eurent annoncé la tenue d'un premier défilé de la fierté gaie à Nicosie, la capitale, le 31 mai.

Chypre, un pays membre de l'Union européenne, a décriminalisé l'homosexualité depuis des années, mais accuse un certain retard par rapport aux autres pays européens en ce qui concerne les droits des homosexuels, selon les militants.

Le pays ne reconnaît pas les unions entre personnes de même sexe et n'a pas adopté de lois contre les violences homophobes.

PLUS:pc