NOUVELLES

Le TSX tiré vers le bas par les prévisions de Wal-Mart et les données en Europe

15/05/2014 04:44 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en baisse jeudi, tirée vers le bas par la publication de données démontrant que la reprise économique européenne était plus lente que prévu, tandis que le géant américain du détail Wal-Mart dévoilait de décevantes perspectives.

L'indice composé S&P/TSX a échappé 84,84 points pour terminer la séance avec 14 588,89 points.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,05 cent US à 91,94 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont aussi clôturé dans le rouge, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant culbuté de 167,16 points à 16 446,81 points, ce qui la place en territoire négatif par rapport au début de l'année. L'indice élargi S&P 500 a perdu 17,68 points à 1870,85 points, tandis que l'indice composé du Nasdaq a glissé de 31,34 points à 4069,29 points.

Le plus récent bénéfice trimestriel de Wal-Mart a chuté de cinq pour cent par rapport à l'an dernier, les difficiles conditions hivernales ayant éloigné les consommateurs. En plus, le détaillant a livré de décevantes prévisions pour le deuxième trimestre en cours. Son action a perdu 1,91 $ US, soit 2,4 pour cent, à 76,83 $ US.

Les inquiétudes quant à la santé de la reprise de la zone euro sont réapparues avec la publication de données montrant que la production économique de la région n'avait progressé que de 0,2 pour cent au premier trimestre, par rapport à la précédente période de trois mois. Les économistes s'attendaient en moyenne à une augmentation de 0,4 pour cent.

À Toronto, le secteur aurifère a reculé d'environ 1,75 pour cent, le cours du lingot d'or ayant perdu 12,30 $ US à 1293,60 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York.

Le prix du cuivre a cédé 2 cents US à 3,14 $ US la livre à New York et le secteur des métaux de base de Toronto a effacé 1,06 pour cent.

Le groupe de l'énergie du parquet torontois a rendu 0,7 pour cent, pendant que le cours du pétrole brut a perdu 87 cents US à 101,50 $ US le baril à New York.

L'action de Bombardier (TSX:BBD.B) a lourdement pesé sur le TSX après que le transporteur Air Canada (TSX:AC.B) eut annoncé jeudi qu'il n'avait pas l'intention de remplacer immédiatement le reste de sa flotte d'appareils E190 d'Embraer avec des appareils de la CSeries. L'action de Bombardier a effacé 30 cents, soit 7,1 pour cent, pour clôturer à 3,90 $ sur un énorme volume de 42,6 millions d'actions. Le volume quotidien moyen pour le titre de Bombardier est d'environ 7,3 millions d'actions.

Air Canada a en outre affiché une perte ajustée de 132 millions $, soit 46 cents par action, comparativement à une perte ajustée de 143 millions $, ou 52 cents par action, un an plus tôt. Son action a retraité de 31 cents, soit 3,8 pour cent, à 7,91 $.

PLUS:pc