NOUVELLES

La Baule-Coupe des nations: la Suisse en épouvantail

15/05/2014 11:23 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

La Suisse, capable d'afficher il y a deux semaines à Lummen (Belgique) trois double sans faute, est la favorite de la deuxième étape de la Coupe des nations de saut d'obstacles, vendredi à La Baule.

Du Limbourg à la station atlantique, le grand terrain en herbe constitue un dénominateur commun.

Et comme on ne change pas, ou si peu, une équipe qui gagne, le nouveau sélectionneur des +vestes rouges+, Andy Kistler, a reconduit trois des quatre vainqueurs de Lummen: Pius Schwizer, Paul Estermann et le champion olympique individuel Steve Guerdat.

Dernier relayeur, le médaillé d'or des JO de Londres n'était même pas entré en piste à Lummen, du moins en Coupe des nations. Ses équipiers avaient fait, et bien fait, le travail.

Unique changement, l'amazone Jane Richard-Philips remplacera Romain Duguet, un Français naturalisé.

A Lummen, la France, tenante du titre d'une compétition plus que centenaire, avait été la seule nation en mesure d'enrayer la perfection suisse. Mais une faute de Pénélope Leprévost, qui concluait le tour, avait éteint l'espoir des +vestes bleues+.

Quatuor inchangé

Sur son terrain, la France présente le même quatuor d'une étape à l'autre. Le sélectionneur Philippe Guerdat, père de Steve, avait besoin de "revoir un ou deux chevaux qui méritent une deuxième chance", à savoir, Rêveur d'Hurtebise HDC, sous la selle de Kevin Staut, et Dame Blanche Van Arenberg, la jument grise de Leprévost.

Staut et Leprévost -également un couple dans la vie- avaient constitué la base de l'équipe vice-championne du monde 2010 et d'Europe l'année suivante. L'âge et les blessures ayant eu raison de Silvana HDC et Mylord Carthago HN, leurs chevaux de tête respectifs, l'ex-numéro un mondial et sa compagne doivent briguer une éventuelle sélection aux Jeux équestres mondiaux (JEM), du 23 août au 7 septembre en Normandie, avec de nouvelles montures.

Ils sont donc sous examen en attendant l'entrée en lice de Patrice Delaveau et Orient Express HDC, la semaine prochaine à Rome. Champion d'Europe individuel en 2013, Roger-Yves Bost a programmé le retour en équipe de Myrtille Paulois dans un mois à Rotterdam.

Dominateurs de la finale de la Coupe du monde (indoor), il y a un mois à Lyon, les cavaliers allemands avaient fait l'impasse sur Lummen. Ils seront aussi absents à La Baule, pour cause de championnat national, un titre qui compte chez eux.

La Mannschaft effectuera son grand retour à Rome, dans le cadre enchanteur de Piazza di Siena.

asc/ade

PLUS:hp