NOUVELLES

Israël: 2 soldats renvoyés pour avoir appelé à refuser d'évacuer les colonies

15/05/2014 03:01 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Deux soldats de l'armée israélienne ont été renvoyés de leur unité après avoir appelé sur Facebook au refus d'obéir en cas d'évacuation de colonies, a-t-on appris jeudi de source militaire.

"Deux soldats qui ont avoué avoir publié des photos d'eux appelant au refus d'obéir ont été renvoyés de leur unité", a précisé un communiqué de l'armée.

"L'utilisation du réseau social pour protester n'est pas acceptable au regard des valeurs de Tsahal (l'armée israélienne, ndlr)", poursuit le communiqué.

Les deux soldats avaient publié un cliché d'eux avec le visage caché par un panneau sur lequel était inscrit: "Les soldats du Bataillon 50 de l'unité Nahal (leur unité, ndlr) n'évacuent pas de juifs".

Les soldats du Bataillon 50 font parties des forces armées qui sont susceptibles de participer à la prochaine évacuation de bâtiments jugés "illégaux" par les autorités dans la colonie sauvage de Givat Assaf, près de Ramallah (Cisjordanie).

L'armée israélienne avait démoli mercredi des mobile homes, dont certains habités, dans une autre implantation sauvage, Maale Rehavam, dans le sud de la Cisjordanie occupée, après l'échec d'une tentative d'évacuation volontaire.

Selon des médias israéliens, l'armée devait aussi raser plus d'une dizaine d'habitations dans les colonies sauvages de Givat Assaf et, plus au nord, de Ramat Gilad d'ici le week-end.

Selon le site d'informations Ynet, quelques dizaines d'autre soldats ont publié également des photos personnelles avec des panneaux appelant au refus d'obéir en cas d'ordre d'évacuation d'implantations.

Ces dernières semaines, un soldat israélien, filmé en train de mettre en joue des adolescents palestiniens à Hébron et exclu de son unité, a reçu le soutien de près de dizaines de milliers d'internautes sur Facebook, selon les médias israéliens.

mib/agr/faa

PLUS:hp