NOUVELLES

Gaz ukrainien : la Russie n'a reçu aucune "proposition concrète" de l'UE (Poutine)

15/05/2014 09:18 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré jeudi que la Russie n'avait reçu aucune "proposition concrète" de l'Union européenne concernant les paiements de l'Ukraine pour les livraisons de gaz russe, appelant l'UE à une implication "plus active".

"Malheureusement, nous n'avons reçu aucune proposition concrète pour la stabilisation de la situation et pour que l'Ukraine puisse remplir ses obligations contractuelles et assurer un transit fiable", a déclaré M. Poutine dans une lettre adressée aux dirigeants de plusieurs pays européens.

"Nous espérons que la Commission européenne participera plus activement au dialogue pour arriver à des solutions spécifiques et équitables qui aideront à stabiliser l'économie de l'Ukraine", a-t-il ajouté.

Le président russe, assurant "rester ouvert" sur la question, a souligné que l'Ukraine devra payer à l'avance pour ses livraisons de gaz à partir du mois de juin.

"Une décision contrainte", selon M. Poutine, en raison des 3,5 milliards de dollars d'impayés en dette gazière que cumule Kiev envers la Russie, du fait de ses difficultés financières.

Le géant russe des hydrocarbures "Gazprom n'a pas reçu un seul paiement pour les livraisons de gaz à l'Ukraine. (...) Et ce, malgré le fait que l'Ukraine a reçu la première tranche du prêt du FMI", soit 3,2 milliards de dollars, note le président russe.

Moscou a menacé de couper les approvisionnements vers l'Ukraine dès le 3 juin si celle-ci ne réglait pas sa facture pour ce mois, qui s'établit à 1,66 milliard de dollars, au risque de perturber les livraisons vers l'Union européenne comme lors des "guerres du gaz" de 2006 et 2009.

L'Union européenne importe le quart de son gaz de Russie, dont près de la moitié transite par l'Ukraine.

pop/edy/gg

PLUS:hp