NOUVELLES

France : la table du Congrès de Vienne (1814-1815) en route pour l'Allemagne

15/05/2014 11:10 EDT | Actualisé 15/07/2014 05:12 EDT

La table sur laquelle a été signé en 1815 à Vienne le traité entre puissances européennes après l'abdication de Napoléon Ier a quitté le château de Talleyrand à Valençay, dans le centre-ouest de la France, pour être exposée pendant six mois à Potsdam (Allemagne), a-t-on appris jeudi auprès de la direction du château.

Cette table plaquée d'acajou de style Empire d'1,80 mètre de diamètre sur un piètement en étoile et rehaussée de bronzes dorés avait été rapportée dans son château de Valençay par l'ancien ministre des Affaires étrangères de Napoléon Ier, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord qui, délégué par le roi Louis XVIII, a défendu avec brio les intérêts de la France au Congrès de Vienne, du 18 septembre 1814 au 9 juin 1815.

La précieuse table, classée monument historique depuis 1998, a été prêtée pour une exposition à la Haus der Brandenburgisch-Preussischen Geschichte (Maison de l'histoire brande-bourgeoise/prussienne). Elle sera de retour à Valençay début novembre, a indiqué à l'AFP la directrice du château de Valençay, Mme Sylvie Giroux.

Durant le Congrès de Vienne, Talleyrand fit étalage de son habileté diplomatique en préservant à la France vaincue son statut de grande puissance européenne en jouant des ambitions antagonistes des grands alliés (Russie, Royaume Uni, Autriche et Prusse).

dro/gvy/blb/abk

PLUS:hp