NOUVELLES

Ukraine: le chef des sociaux-démocrates allemands pointe une erreur de l'UE

14/05/2014 05:02 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Le ministre allemand de l'Économie et chef du parti social-démocrate SPD, Sigmar Gabriel, a pointé mercredi la responsabilité de l'UE dans la crise ukrainienne estimant qu'elle avait eu tort de pousser Kiev à choisir entre Europe et Russie, dans une interview.

"L'UE a certainement commis une erreur (...) Ce n'était pas très malin de donner l'impression à l'Ukraine qu'elle devait choisir entre la Russie et l'Union européenne" qui lui proposait un traité d'association, a déclaré le ministre, dans cet entretien publié par le quotidien Rheinische Post, à quelques heures du début d'une table ronde pour l' "unité nationale" à Kiev.

"Mais cela ne justifiait pas et ne justifie pas que l'on plonge le pays dans le chaos", a ajouté M. Gabriel, en visant Moscou.

Il a précisé que "la clé (pour résoudre ce conflit) est en Russie, entre les mains (du président russe Vladimir) Poutine". "Il doit user de son influence sur les séparatistes pro-russes et s'assurer qu'il n'y ait pas constamment de nouvelles poussées nationalistes. Poutine doit prendre ses responsabilités", a poursuivi M. Gabriel.

La critique de M. Gabriel contre Bruxelles reprend - en l'atténuant sensiblement - celle de l'ancien chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, qui était aller jusqu'à affirmer que l'UE était la principale responsable de la crise ukrainienne, dans un entretien au journal Welt am Sonntag, dimanche.

"L'erreur fondamentale vient de la politique de l'UE en faveur d'un traité d'association" que Bruxelles voulait signer avec l'Ukraine, en ignorant "le fait que l'Ukraine est un pays profondément divisé culturellement", avait jugé M. Schröder, ami de longue date du président russe Vladimir Poutine.

L'erreur "a été de dire ce sera ou un traité d'association avec l'UE ou une union douanière avec la Russie", avait-il poursuivi.

hap/aro/fw

PLUS:hp