NOUVELLES

Mondial-2014: Uhlsport "choqué" par les accusations sur les équipements fournis à l'Iran

14/05/2014 11:24 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

L'équipementier allemand Uhlsport, fournisseur de l'équipe d'Iran, a rejeté mercredi les accusations sur la mauvaise qualité du matériel dont disposent les joueurs iraniens pour la Coupe du monde de football, se déclarant "choqué et ébranlé".

Dans un communiqué, l'équipementier se dit "choqué et ébranlé" par les accusations de Carlos Queiroz, le sélectionneur portugais de l'Iran, et de certains joueurs.

"Les déclarations selon lesquelles les joueurs n'ont pas reçu suffisamment de maillots pour les matchs sont fausses et absurdes", affirme la société. "Nous utilisons les mêmes normes pour l'Iran que pour les autres associations ou clubs de football avec lesquels nous travaillons".

Queiroz a affirmé dimanche que les maillots utilisés par ses joueurs lors des matchs de qualifications contre le Qatar et la Corée du Sud n'étaient pas "adaptés pour jouer dans des conditions d'humidité extrêmes". "Cela aurait pu nous sortir de la Coupe du monde", a souligné le sélectionneur.

Il a ajouté que la Fédération iranienne de football n'avait pas fourni des chaussures de bonne taille et suffisamment de survêtements pour les joueurs. Certains joueurs ont également affirmé que les maillots rétrécissaient au lavage.

Mahmoud Piri, le représentant en Iran de Romario Sports, la société basée à Dubaï fournissant l'équipement, avait déjà catégoriquement nié tout problème avec les maillots.

"Clairement ce n'est pas vrai, a dit M. Piri à l'AFP. Une société reconnue internationalement ne remettrait pas en question sa crédibilité - qui plus est avant la Coupe du monde - en fabriquant un maillot de mauvaise qualité. Les experts vous diront que les maillots en polyester ne rétrécissent pas. Et si c'est le cas, ce n'est pas de dix centimètres comme l'affirme M. Queiroz".

Cette affaire suscite de nombreuses réactions en Iran.

Mercredi, le chef du bureau de la présidence, Mohammad Nahavandian, a déclaré que "tous les responsables devaient redoubler d'efforts pour régler les problèmes et les préoccupations de l'équipe technique et des membres de l'équipe nationale", a rapporté l'agence Isna.

"Le président et le gouvernement suivent cette affaire et d'ici la Coupe du monde, les responsables du ministère des Sports et de la Fédération doivent présenter un rapport hebdomadaire sur les conditions de préparation de l'équipe nationale", a-t-il ajouté.

Au Mondial, le quatrième de son histoire après 1978, 1998 et 2006, l'Iran évoluera dans le groupe F avec le Nigeria, l'Argentine et la Bosnie-Herzégovine.

sgh/chch

PLUS:hp