NOUVELLES

Melbourne, 2e ville d'Australie, veut devenir entièrement non fumeur

14/05/2014 10:34 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

Melbourne, deuxième ville d'Australie, veut interdire la cigarette dans tous les endroits publics d'ici à fin 2016, y compris rues et trottoirs, dans un pays où la législation est déjà l'une des plus strictes en la matière, ont indiqué jeudi les autorités locales.

La ville de 4 millions d'habitants avait mis en place une interdiction de fumer dans un de ses quartiers les plus connus, The Causeway, à titre de test.

Richard Foster, conseiller municipal, a évoqué jeudi "un soutien massif pour étendre à d'autres zones" cette expérience, "étant donné l'immense succès remporté à The Causeway".

"Je pense que nous allons attirer des gens à Melbourne en étant l'une des premières villes au monde sans tabac", a-t-il ajouté sur la radio Fairfax.

Selon le projet de la municipalité, les piétons, clients de restaurants en terrasse et même les ouvriers sur les chantiers de construction ne pourront plus allumer une cigarette en centre-ville, à moins qu'ils ne se trouvent dans des abris construits pour les fumeurs.

Ces mesures seront mises en place progressivement, jusqu'à la fin 2016, date de l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans une large partie de la ville, a précisé le maire Robert Doyle.

"Si nous pouvons prouver aux commerçants et aux entreprises, comme nous l'avons fait auprès des patrons des bars et restaurants, que cela n'éloignera pas les clients (...) alors nous gagnerons cette bataille, étape par étape", a-t-il déclaré au quotidien Herald Sun.

L'Australie est déjà dotée d'une législation anti-tabac parmi les plus sévères au monde.

Il est interdit de fumer dans tous les restaurants, bars et autres lieux publics clos, et les cigarettes sont vendues dans des paquets identiques --seul le nom de la marque diffère-- portant de larges messages soulignant les dangers du tabac.

De 50% dans les années 50, le pourcentage des fumeurs en Australie a diminué aujourd'hui à 15% et les autorités publiques ont pour objectif de l'abaisser à 10% d'ici 2018.

mp/fmp/lv

PLUS:hp