NOUVELLES

L'obésité liée à une hausse du risque de mortalité pour des cancers du sein

14/05/2014 07:01 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

L'obésité est liée à une augmentation de 34% du risque de mortalité résultant de certains cancers du sein avant la ménopause, selon une étude de chercheurs britanniques dévoilée mercredi aux Etats-Unis.

Ils ont examiné les données cliniques portant sur 80.000 femmes ayant participé à 70 essais cliniques. Ils ont constaté que l'obésité accroissait le risque de mortalité de plus de 30% chez 20.000 jeunes femmes atteintes d'un cancer dit ER positif comparativement aux autres.

Ces tumeurs contiennent le récepteur aux oestrogènes (ER), hormone produite par l'ovaire, qui favorise le développement de la tumeur. Plus de 70% des cancers du sein seraient ER positifs.

En revanche, l'obésité a eu peu d'effet sur la mortalité des 40.000 femmes avec le même type de tumeur après la ménopause, ou les 20.000 autres femmes de l'étude avec un cancer ER négatif.

Pourtant "l'obésité accroît nettement les niveaux d'oestrogènes dans le sang seulement après la ménopause", relève Hongchao Pan, chercheur à Oxford et un des principaux auteurs. "Nous avons été surpris de constater que l'obésité augmentait le risque de mortalité seulement avant la ménopause", ajoute-t-il.

"Cela signifie que nous ne comprenons pas le mécanisme biologique par lequel l'obésité affecte le diagnostic", conclut le chercheur dont les travaux feront l'objet d'une présentation à la conférence annuelle de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui se déroulera à Chicago du 30 mai au 3 juin.

"Cette étude vient s'ajouter à d'autres recherches montrant que les personnes obèses sont généralement plus durement affectées par le cancer en général", a commenté le Dr Clifford Hudis, président de l'ASCO.

js/gde/bdx

PLUS:hp