NOUVELLES

Le réalisateur de «Searching for Sugar Man» Malik Bendjelloul est décédé

14/05/2014 10:18 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

STOCKHOLM - Malik Bendjelloul, réalisateur du documentaire oscarisé «Searching for Sugar Man», était connu pour son enthousiasme, sa gentillesse et sa bonne humeur. La nouvelle voulant qu'il se soit enlevé la vie a donc choqué plusieurs de ses collègues à travers le monde, mercredi.

Le frère du cinéaste, Johar Bendjelloul, a confirmé au quotidien suédois Aftonbladet que son frère de 36 ans s'était suicidé, mardi, après avoir souffert de dépression pendant une courte période.

Bendjelloul a connu du succès sur la scène internationale en 2013, lorsque son premier long métrage, «Searching for Sugar Man», a remporté l'Oscar du meilleur documentaire.

Le film raconte l'histoire de l'auteur-compositeur de Detroit Sixto Rodriguez, dont la carrière a été un échec aux États-Unis mais qui est devenu une grande star en Afrique du Sud sans le savoir.

Le producteur britannique Simon Chinn, qui avait produit «Searching for Sugar Man» avec Bendjelloul, s'est dit choqué et profondément attristé par la nouvelle du décès de son ami.

En entrevue à l'Associated Press, Chinn a déclaré avoir peine à croire la nouvelle.

«Je l'ai vu il y a deux semaines à Londres, a raconté le producteur Il était plein de vie, d'espoir, d'optimisme et de bonheur, il avait hâte à ses collaborations futures. Nous avons parlé de retravailler ensemble et d'idées spécifiques. L'idée qu'il ne soit plus parmi nous est donc trop difficile à accepter.»

Malik Bendjelloul a travaillé comme journaliste pour le diffuseur public suédois SVT avant de démissionner pour voyager à travers le monde. Il a eu l'idée de «Searching for Sugar Man» pendant l'un de ses voyages, mais il lui a fallu plus de quatre ans pour terminer son film.

La chef culturelle de SVT, Evan Beckman, n'arrive pas à s'expliquer son geste.

«On dit toujours que c'est incroyable quand une personne jeune décède, ou quand qui que ce soit meurt, mais c'est encore plus incroyable pour Malik, a-t-elle déclaré mercredi. Malik était tout simplement une personne incroyablement vivante.»

Beckman a fait l'éloge des qualités de conteur de Bendjelloul et de sa volonté d'essayer de nouveaux formats.

«Ce qui le différenciait vraiment de tout le monde était sa passion pour les histoires. Il était fantastique pour raconter des histoires», a-t-elle dit.

PLUS:pc