NOUVELLES

L'avenir est sombre chez les Penguins, victimes d'une autre élimination hâtive

14/05/2014 06:08 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

PITTSBURGH, États-Unis - Sidney Crosby sera de retour. Evgeni Malkin aussi.

Après ça, bien malin celui qui pourra prédire les décisions qui seront prises par les Penguins de Pittsburgh après une autre élimination hâtive.

Dan Bylsma, l'entraîneur qui a connu le plus de succès dans l'histoire de la concession, pourrait perdre son poste. Ray Shero, le directeur général qui a passé la moitié de la dernière décennie à tenter de répéter les succès de 2009, pourrait également être poussé vers la sortie.

Lorsque Crosby a soulevé la coupe Stanley triomphalement à l'occasion d'une soirée particulièrement chaude à Detroit il y a cinq ans, cet événement était supposé marquer la naissance d'une nouvelle dynastie dans l'univers du hockey.

Ça ne s'est jamais concrétisé. Quelques printemps plus tard, le temps pourrait bien être venu de tourner la page. Bylsma semblait résigné mardi soir après que les Penguins se soient inclinés devant les Rangers de New York dans le match no 7 de leur série demi-finale de l'Association de l'Est — un revers de 2-1 qui a complété un effondrement inattendu de ses hommes après qu'ils eurent pris les commandes 3-1 dans cette série.

«Vous y songez comme si c'était le dernier match», a dit Bylsma.

Tandis que les Rangers célébraient de leur côté de la patinoire au Consol Energy Center après avoir accédé au carré d'as du circuit Bettman, les Penguins ont fait la file indienne, l'air dépité, pour serrer la main de leurs adversaires après s'être inclinés dans un match no 7 à domicile pour la troisième fois en cinq saisons.

Ce n'était pas le scénario envisagé. Pas cette fois-ci. En dépit du fait qu'ils aient plus de 500 matchs perdus à cause des blessures — de loin le plus haut total dans la LNH — les Penguins ont facilement acquis le titre de la section Métropolitaine grâce aux performances spectaculaires de Crosby, qui a mené les pointeurs de la ligue et qui figure parmi les favoris pour remporter un deuxième titre de joueur par excellence.

Après avoir survécu à une série en dents de scie au premier tour contre les Blue Jackets de Columbus, les Penguins semblaient en voie d'accéder à la série finale de l'Association de l'Est à la suite d'un gain de 4-2 lors du match no 4 contre les Rangers.

Puis, tout s'est effondré. Un revers de 5-1 lors du match no 5 a fait tourner le vent en faveur des joueurs qui portent le chandail bleu. Le gardien des Rangers Henrik Lundqvist a complété le boulot, effectuant un impressionnant total de 35 arrêts lors du match ultime.

PLUS:pc