NOUVELLES

GB/cancer: décès d'un adolescent qui a levé des millions pour les autres

14/05/2014 12:00 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

Les hommages se multipliaient mercredi au Royaume-Uni sur les réseaux sociaux à l'annonce de la mort d'un adolescent souffrant d'un cancer, qui a ému tout le pays en levant plus de trois millions de livres au profit des victimes de cette maladie.

Agé de 19 ans, Stephen Sutton était atteint d'un cancer de l'intestin incurable. Il est décédé dans son sommeil tôt mercredi, a annoncé sa mère dans un communiqué publié sur la page Facebook de l'adolescent.

En réponse, des dizaines de milliers de témoignages de condoléances ont été mis en ligne sur cette page baptisée "L'histoire de Stephen". C'est là que le jeune homme, très actif sur les réseaux sociaux, faisait partager son expérience et ses activités caritatives.

Les réactions ont aussi abondé sur Twitter, où hommes politiques, personnalités du show-biz et sportifs ont salué la mémoire de cet adolescent originaire du Staffordshire (centre), dont le courage et la soif de vivre ont bouleversé le Royaume-Uni.

"Il était déterminé à ne pas perdre, une seule minute, une seule heure, un seul jour" et constituait "une source d'inspiration" a déclaré le Premier ministre David Cameron.

Le vice-Premier ministre Nick Clegg et le chef de l'opposition Ed Miliband ont aussi loué la "détermination" et "l'altruisme" du jeune homme.

L'adolescent, dont le cancer avait été diagnostiqué en septembre 2010, avait décidé de ne pas baisser les bras et de réaliser une liste de 46 de ses rêves.

Il en a accompli une bonne partie, comme jouer de la batterie devant 90.000 personnes lors de la finale de la Ligue des Champions à Wembley en 2013, faire du quad, embrasser un éléphant ou encore sauter en parachute.

Il avait également émis le souhait de lever 10.000 livres (12.000 euros) pour Teenage Cancer Trust, une fondation de lutte contre le cancer chez les jeunes.

Il a dépassé cet objectif en récoltant plus de 3,3 millions de livres (environ 4 millions d'euros), du jamais vu sur le site de financement participatif "JustGiving" dédié aux campagnes de charité.

Les dons continuaient à affluer après l'annonce de la mort du jeune homme.

jk-alm/dh/rhl

PLUS:hp