NOUVELLES

Des avocats du Missouri demandent que l'exécution d'un détenu soit retardée

14/05/2014 06:08 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

ST. LOUIS, États-Unis - Des avocats d'un assassin américain condamné à mort ont demandé que son exécution soit suspendue, parce qu'ils craignent qu'une injection létale lui cause des souffrances en raison d'un rare problème de santé.

La demande a été soumise mercredi dans une cour de district du Missouri.

Russell Bucklew soit être exécuté tout juste après minuit, le 21 mai, pour le meurtre d'un rival romantique lors d'une série d'actes criminels en 1996.

Il s'agirait de la première exécution aux États-Unis depuis celle de Clayton Lockett, un détenu de l'Oklahoma, qui a succombé à une crise cardiaque plus de 40 minutes après le début de la procédure, le mois dernier.

Les avocats de Bucklew ont précisé que leur client souffre d'angiome caverneux, une maladie qui cause un affaiblissement et une malformation des vaisseaux sanguins.

Une porte-parole du procureur général du Missouri, Chris Koster, a refusé de commenter.

PLUS:pc