NOUVELLES

Coronavirus MERS: un premier cas détecté aux Pays-Bas

14/05/2014 08:26 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

Un premier cas du dangereux virus respiratoire Moyen-Orient (MERS) a été détectée aux Pays-Bas, chez un homme qui avait voyagé en Arabie saoudite, ont annoncé les autorités sanitaires mercredi.

"Il a été infecté au cours d'une visite en Arabie saoudite et est traité" à l'hôpital de La Haye, a déclaré l'Institut national de la santé publique et l'environnement (RIVM ) dans un communiqué.

L'homme a été diagnostiqué mardi et est maintenu en isolement strict.

Selon le RIVM, son état est stable et les autorités sont en contact avec toutes les personnes susceptibles avoir été en contact avec le malade.

Le coronavirus MERS provoque de la fièvre, de la toux et d'essoufflement, et peut être mortel en particulier chez les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé pré- existants.

Environ 30% des plusieurs centaines de personnes infectées sont morts, selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains.

Le virus est apparu la première fois en Arabie saoudite en 2012 et des recherches récentes ont suggéré qu'il peut provenir de chameaux.

Il est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

L'OMS n'a pas jugé nécessaire de déclarer un état "d'urgence de santé publique de portée globale", en l'absence de preuves sur une transmission du virus de l'homme à l'homme.

L'Organisation mondiale de la Santé a cependant relevé dans un communiqué mercredi, l'augmentation importante du nombre de cas, la faiblesse des actions de prévention et de contrôle de l'infection.

cjo/fw/bir

PLUS:hp