NOUVELLES

Attaque contre une base de l'armée en Syrie: des dizaines de "victimes" (ONG)

14/05/2014 03:14 EDT | Actualisé 14/07/2014 05:12 EDT

Des rebelles ont fait détoner mercredi des explosifs placés dans un tunnel creusé sous une base de l'armée dans la ville d'Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, faisant des "dizaines de morts et de blessés", a rapporté une ONG syrienne.

Des rebelles islamistes ont mené cette attaque contre la base de Wadi Deif, qu'ils tentent de prendre depuis plus d'un an, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Une vidéo mise en ligne a montré une grosse explosion et des débris projetés sur plusieurs centaines de mètres.

Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a indiqué que des "dizaines de soldats avaient été tués ou blessés dans l'attaque", en soulignant ne pas être en mesure d'avoir un bilan précis dans l'immédiat.

Le Front islamique, une coalition de groupes rebelles, a revendiqué l'attaque dans un communiqué. "Les héros du Front islamique, en coordination avec la Brigade Furqan, ont fait exploser la base de Wadi Deif, après avoir creusé un tunnel de 860 mètres bourré de 60 tonnes d'explosifs".

La base de Wadi Deif est l'un des derniers bastions du régime dans la province d'Idleb, avec la base militaire voisine de Hamidiyeh, également cible d'attaques.

La semaine dernière, au moins 30 soldats ont été tués dans une attaque similaire contre leur position près de la base. Un rebelle avait alors indiqué que le tunnel creusé sous ce barrage avait pris 50 jours de travail.

Le 8 mai, le Front islamique avait également revendiqué une attaque qui avait fait exploser le célèbre hôtel Carlton à Alep (nord), faisant au moins 14 morts parmi les soldats et les miliciens pro-régime, à l'aide d'une grande quantité d'explosifs placés dans un tunnel creusé sous l'établissement.

sah/tp/feb

PLUS:hp