NOUVELLES

Valeant améliorera son offre d'achat non sollicitée pour Allergan

13/05/2014 09:04 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

LAVAL, Qc - La société pharmaceutique Valeant (TSX:VRX) s'est engagée mardi a améliorer sa proposition de près de 47 milliards $ US pour Allergan, le fabricant du produit antirides Botox, après que la société américaine eut rejeté son offre d'achat hostile.

Le président et chef de la direction de Valeant, Michael Pearson, a indiqué que son entreprise était prête à payer un prix juste, mais qu'elle ferait preuve de rigueur financière lors de la présentation de sa nouvelle offre, plus tard ce mois-ci.

En vertu de sa présente offre, Valeant, qui fait équipe avec l'investisseur militant Bill Ackman, propose 48,30 $ en espèces et 0,83 action de Valeant pour chaque action d'Allergan. Valeant n'a pas précisé de quelle façon cette offre serait améliorée.

M. Pearson a fait part de son intention d'expliquer aux actionnaires d'Allergan, lors d'une présentation prévue le 28 mai, pourquoi l'offre de Valeant est meilleure que la stratégie individualiste d'Allergan. Il a ajouté qu'il entendait aussi améliorer sa proposition «pour témoigner de notre engagement à conclure cette entente».

Il devrait aussi fournir plus de détails au sujet de la stratégie d'affaires de Valeant et des économies réalisées lors de ses récentes acquisitions, en plus de répondre aux préoccupations soulevées par Allergan quant à la stratégie d'acquisition de Valeant.

«Nous sommes disposés à payer un prix entier et juste, mais fidèles à nos antécédents, nous demeurerons rigoureux sur le plan financier», a écrit M. Pearson dans une lettre adressée aux actionnaires d'Allergan.

M. Pearson a aussi indiqué que Valeant ne cesserait pas de courtiser Allergan tant que ses actionnaires ne lui auront pas expliqué pourquoi ils préfèrent la stratégie d'Allergan à une union avec Valeant.

Le conseil d'administration d'Allergan a rejeté à l'unanimité, lundi, l'offre d'achat non sollicitée de Valeant. Allergan estime que cette offre sous-évalue sa valeur et qu'elle ne représente par le meilleur intérêt de l'entreprise ou de ses actionnaires.

Valeant estime de son côté que la société californienne consacre trop d'argent à la recherche et au développement, et croit que son offre d'achat donnera lieu à des économies de coûts de plus de 2,7 milliards $ US par année, dont 80 pour cent seraient réalisées lors des six premiers mois.

La société de M. Ackman, Pershing Square Capital Management, qui est le plus important actionnaire d'Allergan avec une participation de 9,7 pour cent, a consenti à ne recevoir que des actions dans le cadre de la transaction projetée.

La firme d'investissement, remarquée ces dernières années pour son combat qui a mené au remplacement du grand patron du transporteur ferroviaire Canadien Pacifique (TSX:CP), demande une assemblée des actionnaires d'Allergan afin que ces derniers puissent voter pour décider s'ils exigent du conseil d'administration qu'il négocie avec Valeant.

Les actions de Valeant ont terminé la séance de mardi à 141,40 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 58 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc