NOUVELLES

Une jeune photojournaliste française tuée en République centrafricaine

13/05/2014 05:35 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Une photojournaliste française ayant passé des mois à documenter le conflit en République centrafricaine a été tuée, a annoncé l'Élysée, mardi.

Camille Lepage, une photographe indépendante dont les photos ont été publiées dans d'importants journaux français et américains, est morte dans l'ouest de la République centrafricaine, près de la frontière du Cameroun, a indiqué la présidence française dans un communiqué.

L'Élysée a assuré que tous les moyens nécessaires seraient mis en oeuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et pour retrouver les meurtriers de la jeune fille de 26 ans.

Les clichés de Mme Lepage ont paru dans The New York Times ainsi que dans The Wall Street Journal, le Washington Post et le Los Angeles Times. Elle a également vendu des photos à plusieurs publications françaises, dont Le Monde et Libération.

Son décès survient alors que la sécurité des reporters et photographes est de plus en plus menacée dans le pays en crise. Deux journalistes centrafricains ont en effet été tués en mai à Bangui, la capitale.

Le corps de Camille Lepage a été retrouvé par des soldats de maintien de la paix français dans un véhicule conduit par des miliciens chrétiens. Lors de son dernier message sur Twitter la semaine dernière, la jeune femme originaire d'Angers avait annoncé avoir intégré une unité de combattants anti-Balaka qui se battaient contre les derniers rebelles du mouvement musulman Seleka.

PLUS:pc