NOUVELLES

L'offre de Volkswagen sur Scania aboutit avec le oui d'un actionnaire suédois

13/05/2014 04:23 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

L'offre du groupe automobile allemand Volkswagen pour acquérir 100% du constructeur de poids lourds suédois Scania a été couronnée de succès grâce à la décision d'un actionnaire suédois mardi d'apporter ses parts.

Le fonds de pension Alecta a annoncé dans un communiqué qu'il céderait ses 2,04% de Scania, alors que Volkswagen avait indiqué le 30 avril qu'il lui manquait moins de 2% pour atteindre son objectif de 90% du capital.

"Après de nouvelles discussions avec Volkswagen, nous avons conclu qu'il n'y aurait pas de relèvement de son offre", a expliqué Alecta, qui avait initialement refusé l'offre de 200 couronnes par action.

Volkswagen, numéro deux mondial de l'automobile, avait offert le 21 février 6,7 milliards d'euros pour mettre la main sur les 37% environ de Scania qu'il ne possédait pas et renforcer ainsi son activité poids lourds face à des concurrents comme l'allemand Daimler et le suédois Volvo.

L'offre, qui courait d'abord jusqu'au 25 avril, avait reçu un accueil mitigé en Suède. La direction de Scania avait recommandé aux actionnaires de ne pas vendre leurs parts à ce prix.

Volkswagen, certain de pouvoir convaincre les actionnaires réticents sans relever son prix, l'avait prolongée jusqu'au 16 mai.

hh/jh

VOLKSWAGEN

SCANIA

PLUS:hp