NOUVELLES

Le jihadiste libyen extradé par Amman est en famille à Tripoli (proche)

13/05/2014 09:23 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Le jihadiste libyen extradé par Amman en contrepartie de la libération d'un ambassadeur jordanien enlevé en avril était mardi à Tripoli avec sa famille, a indiqué son frère à l'AFP.

Mohamed Saïd Al-Doursi, alias Mohamed Al-Noss, avait été condamné en 2007 à la réclusion à perpétuité et était détenu en Jordanie pour son implication présumée dans la planification d'un attentat à l'aéroport d'Amman. Il a été libéré en échange de la relaxe de l'ambassadeur jordanien Fawaz al-Aitan, enlevé à la mi-avril dans une attaque contre son convoi à Tripoli.

L'ambassadeur jordanien a été libéré mardi à 06H30 locales (03H30 GMT) avait indiqué plus tôt à l'AFP le ministre jordanien chargé des Affaires parlementaires, Khaled al-Kalaldah.

Mohamed Saïd Al-Doursi "est bien arrivé à Tripoli. Il est parmi les siens. Il doit rentrer sous peu à Benghazi (est)", a indiqué son frère Ahmed, précisant qu'il était "libre" de ses mouvements.

Les circonstances de son extradition n'étaient pas claire dans l'immédiat. Selon le ministre jordanien, Mohamed Saïd Al-Doursi a été remis la semaine dernière aux autorités libyennes, et le prisonnier "doit purger le restant de sa peine en Libye".

Mais des sources libyennes ont indiqué que le jihadiste était arrivé mardi matin dans l'avion qui a ensuite ramené l'ambassadeur jordanien à Amman.

Tripoli n'a pas réagi dans l'immédiat à cet échange. Interrogé par l'AFP, le ministre libyen de la Justice, Salah Al-Marghani n'a pas souhaité s'exprimer.

ila/cbo

PLUS:hp