NOUVELLES

L'ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert écope de six ans de prison

13/05/2014 08:02 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

TEL AVIV, Israël - L'ancien premier ministre israélien Ehoud Olmert a été condamné mardi à six ans de prison pour son rôle dans une affaire de corruption.

Le même tribunal de Tel Aviv avait trouvé l'homme de 68 ans coupable, en mars, d'avoir participé à une fraude immobilière à Jérusalem. Les gestes qui lui sont reprochés ont été posés avant qu'il ne devienne premier ministre en 2006.

Olmert n'a pas bronché quand le juge a prononcé sa peine. Il maintient son innocence et affirme n'avoir jamais accepté de pot-de-vin. Son porte-parole a indiqué que la sentence sera portée en appel.

Olmert a aussi écopé d'une amende de 290 000 $ US. Le juge David Rozen lui a reproché d'avoir miné la confiance du public.

«Un fonctionnaire qui accepte des pots-de-vin est comparable à un traître, a dit le juge Rozen. C'est un homme qui se trouvait au sommet du monde. Il a été premier ministre, le poste le plus important, mais il est maintenant un homme reconnu coupable de crimes.»

Selon le verdict, des millions de dollars ont changé de mains illégalement pour promouvoir différents projets immobiliers, dont un ensemble résidentiel qui avait nécessité d'importants amendements aux règlements de zonage — ce qui avait permis aux promoteurs d'empocher des allégements fiscaux et d'autres avantages.

Olmert était à ce moment maire de Jérusalem et il était accusé d'avoir empoché des pots-de-vin pour faire avancer le projet. Il avait dû démissionner du poste de premier ministre, en 2009, après avoir fait l'objet de multiples accusations de corruption.

Au coeur de l'affaire se trouve le projet immobilier Holyland, un gigantesque ensemble résidentiel situé au sommet d'une colline mais que les habitants de Jérusalem croient depuis longtemps contaminé par la corruption. L'affaire a éclaté au grand jour en 2010 grâce au témoignage de l'homme d'affaire Shmuel Dechner, qui avait participé à ce projet avant de commencer à collaborer avec les autorités. M. Dechner est décédé l'an dernier de causes naturelles.

Olmert était accusé d'avoir réclamé aux promoteurs de Holyland, par le biais d'un intermédiaire, des fonds pour venir en aide à son frère Yossi, qui avait fui Israël en raison de problèmes financiers. Yossi Olmert aurait éventuellement reçu 100 000 $ US.

Ehoud Olmert aurait aussi demandé à cet intermédiaire de venir en aide à l'ingénieur Uri Sheetrit, qui éprouvait également des problèmes financiers. Sheetrit aurait ensuite abandonné son opposition au projet Holyland, dont l'ampleur a été décuplée. L'acte d'accusation reproche à Sheetrit, qui a écopé d'une peine de sept ans de prison mardi, d'avoir accepté des centaines de milliers de dollars en pots-de-vin.

Tous les condamnés commenceront à purger leur peine le 1er septembre.

PLUS:pc