NOUVELLES

La santé d'Hillary Clinton est excellente, assure son entourage

13/05/2014 10:16 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

Hillary Clinton, hospitalisée fin 2012 pour un caillot de sang après une commotion cérébrale, est en pleine forme, a assuré mardi son porte-parole, répondant à un républicain qui suggérait qu'elle pouvait avoir eu un traumatisme crânien plus grave.

Karl Rove, un ancien lieutenant de George W. Bush aujourd'hui à la tête de la puissante organisation conservatrice American Crossroads, a estimé la semaine dernière lors d'une conférence en Californie que toute la lumière n'avait pas été faite sur l'accident de santé d'Hillary Clinton, survenu alors qu'elle était secrétaire d'Etat.

"Trente jours à l'hôpital? Et quand elle réapparaît en public, elle porte des lunettes qui sont seulement pour les gens qui ont eu un traumatisme crânien? Il faut qu'on sache ce qu'il s'est passé", a-t-il déclaré selon le New York Post, qui a rapporté ses propos lundi.

"Karl Rove a menti au pays pendant des années, mais il n'y a aucun mot pour ce niveau de mensonge", a répondu le porte-parole d'Hillary Clinton, Nick Merrill, à plusieurs médias dont l'AFP. "Elle est à 100%, point final".

Hillary Clinton, 66 ans, avait attrapé un virus gastrique à son retour d'un voyage en Europe en décembre 2012. Un conseiller avait ensuite révélé qu'elle avait eu une commotion cérébrale après un évanouissement dû à une déshydratation.

Elle avait ensuite été hospitalisée trois jours dans un hôpital de New York --et non 30 jours, comme l'a affirmé Karl Rove-- pour traiter un caillot de sang détecté dans une veine entre le cerveau et le crâne, derrière l'oreille droite.

Au total, Hillary Clinton était restée hors de la vue du public pendant un mois. Le 7 janvier 2013, elle était réapparue avec des lunettes, au lieu de ses lentilles de contact habituelles.

Le monde conservateur se mobilise actuellement contre une éventuelle candidature d'Hillary Clinton à la Maison Blanche. Elle est à ce stade, selon les sondages, la mieux placée pour l'investiture démocrate.

Hillary Clinton a quitté le gouvernement le 1er février 2013, et sillonne aujourd'hui les Etats-Unis pour des discours, notamment sous l'égide de la Fondation Clinton. Elle publiera son nouveau livre, "Hard Choices", le 10 juin.

Karl Rove a ensuite cherché à préciser sa remarque, mardi, sur la chaîne Fox News.

"Je n'ai pas dit qu'elle avait des séquelles", a-t-il expliqué. "Ce sera une question dans la campagne 2016, qu'elle le veuille ou non".

"Elle aura 69 ans au moment de l'élection de 2016. Elle aura 77 ans si elle fait deux mandats, au final ça devient un problème", a-t-il ajouté, en rappelant qu'au moment de la candidature de John McCain en 2008, les mêmes questions avaient été soulevées.

Sollicité pour une réaction sur cette controverse, le porte-parole de la Maison Blanche a choisi l'ironie. "Ce que je peux dire sur le sujet des capacités cognitives, c'est que le docteur Rove est sans doute la dernière personne des Etats-Unis, lors de la soirée électorale (pour la présidentielle de novembre 2012), à avoir reconnu que le président (Obama) avait été réélu (...) donc nous allons en rester là", a affirmé Jay Carney.

M. Rove, consultant sur Fox News, avait en effet refusé de reconnaître pendant de longues minutes, contre l'avis de la rédaction de la chaîne conservatrice, que l'état crucial de l'Ohio (nord) avait basculé en faveur de M. Obama, lui donnant la victoire au niveau national face au républicain Mitt Romney.

ico-mlm-tq/mdm

PLUS:hp