NOUVELLES

La France épingle six djihadistes présumés

13/05/2014 10:15 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

PARIS - Six individus qui s'étaient récemment rendus prendre part à la guerre civile syrienne ont été arrêtés mardi par la police française dans le nord-est du pays.

La perquisition a eu lieu à l'aube dans la ville de Strasbourg. Elle survient quelques semaines après que les autorités françaises aient annoncé des mesures plus strictes pour empêcher les militants français de se rendre en Syrie. D'autres gouvernements européens ont adopté des mesures similaires.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a indiqué que les six personnes arrêtées sont soupçonnées d'avoir appartenu à un réseau djihadiste, sans fournir plus de détails.

La station de radio Europe-1 avait précédemment affirmé que la perquisition découlait d'une enquête menée par la police sur 14 jeunes hommes qui se seraient rendus en Syrie en décembre.

Le ministre Cazeneuve a ajouté que le dossier est entre les mains d'un juge d'enquête.

Le gouvernement français révèle que près de 300 de ses citoyens se trouvent actuellement en Syrie, 130 sont en chemin et 130 sont rentrés au pays après avoir combattu. Les autorités craignent qu'ils ne ramènent avec eux la capacité de commettre des attentats.

PLUS:pc