NOUVELLES

La délirante soif de pouvoir des dictateurs les cimente dans la peur

13/05/2014 09:48 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

MONTRÉAL - La liste des dictateurs est longue, très longue. Le lundi 19 mai, à 20h, TV5 présente un documentaire, «Une journée dans la vie d'un dictateur», qui trace la journée de trois d'entre eux: Joseph Staline, Mouammar Kadhafi et Idi Amin Dada, dont la folie n'avait aucune limite pour assouvir leurs besoins de dominer le monde.

Simultanément, on suit le déroulement d'une journée chez ces trois tyrans. On apprend qu'ils avaient la même peur au ventre: la peur de ceux qui les entourent, chargés de les protéger mais qui pourraient bien se révolter à tout moment. Staline n'a pas hésité à faire exécuter 800 000 personnes, y compris les membres de sa famille. Kadhafi, cocaïnomane, alcoolique, sexaolique (il avait 400 femmes à son service) et multimilliardaire (il possédait 144 milliards $ à sa mort), habitait une maison bunker aux portes blindées. Idi Amin Dada, que la peur empêchait de dormir, craignait aussi les esprits qui venaient le hanter ce qui ne l'a pas empêché d'éliminer 150 000 personnes en trois ans et d'avoir recours à la torture. On compte une quarantaine d'enfants à Big Daddy.

Ces monstres ne manquaient pas d'imagination quand il s'agissait d'établir leur suprématie. Et pourtant, Staline vivait dans une datcha, au milieu de la forêt, où seule sa gouvernante avait le droit de circuler librement. Puis il y avait les tortures, spécialité d'Idi Amin Dada, qui pouvait aller jusqu'à couper le sexe d'un homme pour le lui enfoncer dans la gorge jusqu'à ce qu'il meure. Et la liste des dictateurs pourrait s'allonger… Hitler, Moubarak, Castro, Mao, Hussein, Kim Jong-il, Abubakar Shekau (Boko Haram)…

Entre deux maux, quel est le moindre?

Comme Richard Desjardins qui avait dénoncé les coupes à blanc de nos forêts dans «L'erreur boréale», au tour de Dominic Champagne, auteur et metteur en scène, de se lever à son tour pour diriger les projecteurs sur «Anticosti: la chasse au pétrole extrême».

Le dilemme est de taille: alors qu'on propose de fouiller les entrailles de l'île pour y puiser le pétrole, ce qui apporterait du travail aux chômeurs, ce qui retiendrait ou ramènerait la jeunesse au bercail alors qu'on déplore les villages qui se vident de leurs jeunes, ce qui enrichirait le patrimoine québécois, d'autres craignent que ces "trépanations" de leurs terres viennent chambouler la beauté et la tranquillité de l'île et mettre peut-être la vie et la santé des Anticostiens et des animaux en danger. Car, on redoute les méthodes d'extraction de cette ressource naturelle qui pourrait s'avérer plus néfaste qu'avantageuse.

Alors, comment parviendra-t-on à trancher entre ces deux positions extrêmes? Alarmé par ce projet gouvernemental, Dominic Champagne a senti le besoin de réaliser ce documentaire qui veut provoquer une réflexion éclairée sur une décision dont les conséquences pourraient, dans un cas comme dans l'autre, avoir des répercussions énormes sur la génération présente et les suivantes. À «DocsPlus» de Télé-Québec, le mardi 20 mai, 21h.

L'été '41

Cinq amis, touchés par la Seconde Guerre mondiale, décident de faire leur part pour l'Allemagne, les uns au combat, une autre auprès des blessés, en se donnant rendez-vous pour Noël. Mais parmi eux, Victor, un Juif, comprend, au fil des semaines, que le scénario s'annonce bien différent pour lui. Par tous les moyens, il cherche à fuir ses compatriotes devenus ses ennemis. En trois épisodes, «Génération Guerre» raconte le conflit, à l'occasion du 70e anniversaire du débarquement de Normandie, favorisant le point de vue des individus plutôt que celui de l'histoire, le vendredi 23 mai, 19h, à Radio-Canada. Avec Tom Schilling, Volker Bruch et Katharina Schüttler.

«Prisonniers», le film «américain» de Denis Villeneuve, raconte l'enlèvement de deux fillettes, survenu un jour pluvieux de Thanksgiving. Keller Dove (Hugh Jackman), le père d'Anna, devant la lenteur de l'action policière qui ne dispose que d'un seul indice, prend les choses en main. Convaincu qu'un jeune homme souffrant d'une maladie mentale est le coupable, Dove s'organise pour lui faire dire où sont les petites. Et cette longue et désespérante recherche nous garde le souffle coupé jusqu'à la fin, ce samedi, 21h, à Super Écran. Avec Maria Bello, Terrence Howard et Viola Davis.

«Billy le Kid» a vraiment existé. Né à New York, en 1859, de père inconnu, Henry McCarty est devenu, en émigrant au Nouveau-Mexique avec sa mère, une légende bien malgré lui. Il n'avait que 16 ans quand sa mère est morte de phtisie et il a dû apprendre très rapidement à manier du fusil pour survivre dans ce coin perdu où l'ordre était maintenu au gré des règlements de compte. On attribue à ce maître de l'évasion la mort d'une vingtaine d'individus. «Pour l'Histoire» à Télé-Québec, ce dimanche, 20h.

À RADIO-CANADA: «Tout le monde en parle» termine sa 10e année, ce dimanche, 20h, en présentant les meilleurs moments de la saison. «Prière de ne pas envoyer de fleurs» à Lise Dion, le jeudi 22 mai, 20h. Il faudra donc profiter de son entrevue aux «Francs-tireurs» de Télé-Québec, ce samedi, 20h, avant d'assister à ses «funérailles» le jeudi suivant à Radio-Canada.

À TVA: Faisant fi de la superstition, Guy Jodoin entreprend la 13e saison de «Sucré Salé», dès le lundi 19 mai, 18h30, et tous les jours de la semaine, pour nous informer des activités culturelles à suivre cet été, au Québec.

À TÉLÉ-QUÉBEC: Le vendredi 23 mai, 20h, on se retrouve dans la Petite Italie, à l'Impasto, nouveau restaurant du chef Stefano Faita et de Michele Forgione. Ils nous préparent des plats pour une grande tablée.

À TV5: Voilà 22 ans que Marlène Dietrich est décédée. Cloîtrée chez elle après une mauvaise fracture du col du fémur pendant près de vingt ans, elle se serait enlevé la vie à l'âge de 90 ans. Ce samedi, 22h, «Le crépuscule d'un ange» raconte la vie hors de l'ordinaire de cette «Lili Marleen» si chère aux soldats des armées américaines et britanniques. Rachel Mwanza ne l'aurait pas imaginé dans ses rêves les plus fous que d'enfant de la rue des bas-fonds de Kinshasa, elle deviendrait, un jour, une actrice de notoriété mondiale grâce à Kim Nguyen, réalisateur de «Rebelle». «Rachel, la star aux pieds nus», un conte de fées, ce dimanche, 20h.

À EXPLORA: Comment fonctionne un cerveau? Concentration, peur, persuasion, décision, intuition, autant d'émotions et d'informations qui circulent à bord de neurones sur l'autoroute de l'influx nerveux. Et des neurones, un cerveau peut en contenir jusqu'à 100 milliards, c'est dire la frénésie qui peut activer cette matière grise pourtant si peu excitante à regarder. «N'ajustez pas votre cerveau», série de douze émissions débutant le jeudi 22 mai, 22h.

À CANAL VIE: Les fans de «Véro Inc.» seront heureux de retrouver l'«artiste multidisciplinaire» et femme d'affaires Véronique Cloutier dans ce docu-feuilleton qui nous la montre dans la réalisation de toutes ses compétences, le lundi 19 mai, 20h. Joël Legendre revient proposer ses recettes estivales, le mardi 20 mai, 19h30 et pour cette première de la saison, la comédienne Hélène Bourgeois Leclerc qui ne résiste jamais aux douceurs du chocolat sera comblée par une salade pommes et endives avec vinaigrette au chocolat blanc, des queues de homard grillées, des pennes à l'orange, terminant le festin par un shortcake aux fraises sur le barbecue. Décidément, ce Joël, assisté de Pierre, son complice, ne recule devant rien pour plaire à ses «Amies artistes».

CINÉPOP: Pour résoudre le meurtre de toute une famille, on rappelle le très intuitif Will Graham, policier du FBI à la retraite à la suite d'événements provoqués par Hannibal Lecter et qui ont failli lui coûter la vie. Sauf que pour solutionner l'actuel cas, il doit s'enquérir de l'expertise de Lecter dans le suspense, «Dragon rouge», ce samedi, 21h.

PLUS:pc