NOUVELLES

La découverte des corps de soldats allemands dans un cimetière français remise en question

13/05/2014 06:46 EDT | Actualisé 13/07/2014 05:12 EDT

L'annonce de la découverte des corps d'une centaine de soldats allemands de la Seconde guerre mondiale fin avril au cimetière de Thiais, près de Paris, est remise en question par l'association chargée par Berlin d'entretenir les sépultures de guerre allemandes.

Julien Hauser, délégué en France du Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge (VDK), a indiqué à l'AFP que 1.200 soldats allemands inhumés au cimetière de Thiais en 1944 avaient été exhumés en 1948 par les services français des sépultures militaires et réinhumés dans un cimetière militaire allemand en France.

"On a dit que les soldats avaient été inhumés de façon discrète dans le cimetière de Thiais, ce qui est faux car les registres ont gardé la trace des noms des soldats et de la date de leur inhumation" entre juillet et décembre 1944, a précisé M. Hauser, qui se base sur les archives militaires allemandes.

Selon le délégué de la VDK, la trace de l'inhumation de ces soldats est retrouvée quatre ans plus tard au cimetière de Champigny-la-Futelaye. "Tout a été fait dans les règles mais seule la case exhumation n'avait pas été correctement renseignée", a avancé M. Hauser.

"Seuls des semelles de chaussures, des morceaux de tissus et quelques petits os ont été jusqu'ici retrouvés. Il n'est pas exclu que l'on retrouve les corps d'un ou deux soldats oubliés lors de l'exhumation mais pas des dizaines et encore moins des centaines", a commenté Julien Hausser.

"C'est une affaire qui fait pschitt", a-t-il ajouté.

La mairie de Paris avait annoncé le 8 mai la découverte d'une centaine de corps de soldats allemands de la Seconde guerre mondiale au cimetière parisien de Thiais, le 28 avril au cours d'un diagnostic archéologique réalisé dans le cadre de la préparation du chantier de construction d'un nouvel ossuaire.

grd/at/nou/jh

PLUS:hp