NOUVELLES

En Suisse, une campagne contre le sida utilise «Non, je ne regrette rien» d'Édith Piaf (VIDÉO)

12/05/2014 11:10 EDT | Actualisé 12/05/2014 11:14 EDT

Même si le sida cède du terrain cette année en Suisse, la mobilisation pour sensibiliser la population se poursuit. La campagne de prévention "Love Life" a été inaugurée en 2012 par l'Office fédérale de la santé publique (OFSP). Elle revient en 2014 avec un tout nouveau spot plutôt provocateur.

L'objectif de cette campagne? Motiver les personnes "sexuellement actives" en Suisse à avoir un comportement responsable vis-à-vis de leur partenaire. Et quoi de mieux que d'évoquer les regrets pour faire peser tout le poids de cette responsabilité?

Pour sa dernière action en date, l'OFSP a donc décidé de réaliser un sondage sur les remords de 1000 Suisses et Suissesses en partenariat avec l'institut d'études GFK. Et les résultats de l'enquête sont édifiants:

Plus d'une personne sur trois regrette quelque chose dans sa vie sexuelle tandis qu'une personne sur dix a reconnu avoir eu des relations sexuelles non protégées avec un partenaire dont elle ignorait le statut VIH au cours des douze derniers mois.

Voilà pourquoi les regrets sont au cœur de la nouvelle campagne "Love Life" dont la bande sonore n'est autre qu'une célèbre chanson d'Edith Piaf "Non, je ne regrette rien".

Ce spot vidéo s'accompagne d'un "manifeste" en ligne sur le site officiel de la campagne dans lequel sont véhiculés trois messages: «J'aime ma vie. J'en prends soin.», «J'aime mon corps. Je le protège.» et «Je ne regrette rien. J'y veille.».

Les visiteurs peuvent prendre part à la campagne, soit en commandant via le site internet de Love Life l'anneau qui scelle leur engagement, soit en participant à un casting pour devenir l'un des futurs protagonistes de la campagne d'affichage "mêlant sensualité et authenticité".

Et tandis que 575 personnes ont été diagnostiquées séropositives en Suisse en 2013, soit 8% de moins qu'en 2012, le combat continue en 2014 et va se poursuivre jusqu'en 2017 pour tenter de passer sous les 350 cas.

Découvrez les autres spots des années précédentes pour la campagne Love Life :

INOLTRE SU HUFFPOST

La campagne "Love Life" en vidéo