POLITIQUE

Le Plan Nord et la stratégie maritime sont lancés

12/05/2014 12:54 EDT | Actualisé 12/05/2014 12:54 EDT
abdallahh/Flickr
St-Lawrence River (Québec, Canada) - vue d'avion

Un peu plus d’un mois après les élections, le gouvernement de Philippe Couillard amorce la relance du Plan Nord et va de l’avant avec la mise en place de la stratégie maritime. Il nomme, par le fait même, deux personnes chargées de deux secrétariats pour ces projets.

La semaine dernière, le Conseil des ministres a procédé à la nomination de Robert Sauvé au ministère du Conseil exécutif. Celui-ci occupera le poste «de secrétaire général associé, chargé du Secrétariat au Plan Nord». Avant cette nomination, il était «secrétaire général associé responsable de comités ministériels à ce même ministère», lit-on dans l’avis de nomination.

Dans le même sens, les ministres libéraux ont nommé Georges Farrah «secrétaire général associé, chargé du Secrétariat à l’implantation de la stratégie maritime, au ministère du Conseil exécutif.» Jusqu’à tout récemment, Georges Farrah était président-directeur général de la Société des Traversiers du Québec.

Pour le gouvernement, ces projets permettront de «relancer l’économie québécoise». «En ouvrant le Québec sur le monde, la stratégie maritime et le Plan Nord vont créer de l’activité économique sur l’ensemble de notre territoire. Nous allons ainsi donner un élan sans précédent à notre économie», affirme le premier ministre Philippe Couillard dans le communiqué de presse à ce sujet.

Création de comités ministériels

En plus de nommer deux personnes pour la mise de l’avant de ces projets, le gouvernement a annoncé la création de deux comités ministériels.

Sur la stratégie maritime, il est écrit, entre autres, que le comité aura le mandat de «proposer une stratégie gouvernementale qui tiendra compte du développement économique des régions côtières et du transport maritime sécuritaire et écologique, tout en stimulant l’offre touristique et de croisière.»

Ce comité sera présidé par Jean D’Amour, actuellement ministre délégué aux Transports et à l'Implantation de la stratégie maritime et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

Quant à lui, le comité pour la relance du Plan Nord sera présidé par Pierre Arcand, actuellement ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord et ministre responsable de la région de Lanaudière et des Laurentides.

Son mandat sera, entre autres, de «s’assurer de maximiser les retombées économiques du Plan Nord dans toutes les régions du Québec, dans le respect et la participation des communautés locales et autochtones», lit-on dans le communiqué de presse.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le fleuve Saint-Laurent en images