NOUVELLES

"Nous sommes confiants et sûrs" dans l'avenir de Petrobras (Graça Foster)

12/05/2014 02:13 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT

Le géant pétrolier brésilien Petrobras est une entreprise efficace avec d'excellents résultats opérationnels et d'importantes réserves, a déclaré lundi la présidente Graça Foster malgré les résultats du premier trimestre qui enregistrent une chute de 30% des bénéfices.

"Le potentiel de Petrobras est supérieur à nos attentes avec des réserves très importantes. C'est une question de temps, nous allons récupérer la valeur réelle des actifs de la compagnie. Nous sommes très confiants et sûrs", a souligné Mme Foster lors d'une conférence de presse au siège de la compagnie à Rio où elle commentait ces résultats.

Au premier trimestre les bénéfices de Petrobras (contrôlée par l'Etat) ont atteint 5,3 milliards de reais (environ 2,4 milliards de dollars), 2,3 milliards de moins qu'au premier trimestre 2013.

Les bénéfices au premier trimestre ont toutefois dépassé de 28% les attentes du marché qui tablait sur 1,8 milliard de dollars, selon une enquête du quotidien économique Valor.

Cette chute a été attribuée essentiellement au plan de départs volontaires mis en place par la compagnie auquel ont adhéré 8.298 personnes : "2,4 milliards de réais (plus d'1 milliard de dollars) ont été débloqués pour ce plan. La moitié des employés partiront en 2014 et le reste d'ici à 2017", a dit Mme Foster.

"Il s'agit d'un ajustement d'une compagnie qui doit continuer à croître et à rester opérationnelle", a-t-elle souligné.

Elle a confirmé des investissements de 40 milliards de dollars en 2014.

La production de pétrole et gaz a été de 2,5 millions de barils par jour au premier trimestre (stable par rapport au dernier trimestre 2013), selon un communiqué de l'entreprise diffusé vendredi soir.

De janvier à mars, Petrobras a enregistré un chiffre d'affaires équivalent à 36,7 milliards de dollars, 12% de plus qu'à la même période de 2013.

"La hausse est due essentiellement aux augmentations des prix du diesel et de l'essence au cours de 2013 et aux prix plus élevés de l'énergie et du gaz naturel", selon le communiqué.

Les bénéfices de Petrobras avaient grimpé de 11% en 2013, à quelque 10 milliards de dollars.

Petrobras a été secoué récemment par des scandales et notamment l'achat douteux en 2006 de la raffinerie Pasadena au Texas qui lui aura coûté au total 1,1 milliard de dollars. Le Sénat devrait ouvrir une enquête cette semaine.

Petrobras a déjà mis en place le mois dernier une commission d'enquête interne.

cdo/hdz/mr

PLUS:hp