NOUVELLES

NB: enquête préliminaire au procès de Dennis Oland pour meurtre de son père

12/05/2014 04:21 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

SAINT-JEAN, N.-B. - Une ordonnance de non-publication de la preuve à être soumise à l'enquête préliminaire a été décrétée lundi matin, au Palais de justice de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, à l'ouverture des procédures entamées contre Dennis Oland, soupçonné du meurtre au second degré de son père, l'homme d'affaires Richard Oland.

Des documents dévoilés en mai dernier avaient identifié Dennis Oland comme suspect du meurtre de son père. Depuis, certaines informations sur l'enquête de la police ont été publiées par ordre d'un tribunal qui s'est rendu aux arguments présentés par deux médias d'information.

Cependant, ces informations n'ont pas été prouvées en cour. Pour sa part, la famille de Dennis Oland assure qu'il est innocent.

Une période de six semaines a été prévue pour cette enquête préliminaire.

Le suspect a été arrêté en novembre dernier, près de deux ans et demi après que son père ait été trouvé mort dans son bureau, à Saint-Jean, le 7 juillet 2011. Depuis, il profite d'une remise en liberté sous conditions.

Richard Oland, qui était âgé de 69 ans, était un homme d'affaires avantageusement connu. Il faisait partie de la famille propriétaire de la Brasserie Moosehead.

Durant les années 1980, il avait quitté la brasserie afin de mener ses propres affaires, dans le domaine du transport, surtout.

Richard Oland avait été fait membre de l'Ordre du Canada.

PLUS:pc