NOUVELLES

Prostitution: la police de New York arrêtera d'utiliser les condoms confisqués comme preuves

12/05/2014 04:14 EDT | Actualisé 12/07/2014 05:12 EDT
Mint Images - Paul Edmondson via Getty Images

NEW YORK, États-Unis - La police de New York ne pourra plus confisquer les condoms inutilisés des présumées travailleuses du sexe pour les utiliser comme preuve dans les dossiers criminels de prostitution.

Annoncé lundi, le nouveau règlement donne encore le droit aux policiers de saisir des condoms comme preuve dans les dossiers de trafic sexuel et de promotion de la prostitution, mais pas dans les affaires de prostitution proprement dite.

Cela met fin à une pratique qui, selon des groupes de défense des droits civils, nuisait aux efforts pour combattre les maladies transmissibles sexuellement.

Des critiques soutenaient aussi que l'ancienne politique donnait lieu à du harcèlement policier et soulevaient le fait que la Ville de New York dépense plus d'un million de dollars par année pour distribuer gratuitement des condoms.

Durant des décennies, la police de New York — et d'autres villes américaines comme San Francisco, Los Angeles et Washington — a confisqué les condoms de présumées prostituées pour servir de preuves, bien que la grande majorité des dossiers de prostitution ne se rendent jamais devant les tribunaux.

Réagissant à cette annonce lors d'un événement distinct, le maire de New York, Bill de Blasio, a affirmé qu'une politique qui empêche les gens d'avoir des relations sexuelles sécuritaires constituait une grave erreur.

En 2010, une étude des services municipaux de la santé publique avait sondé plus de 60 travailleuses du sexe. Plus de la moitié d'entre elles s'étaient fait confisquer des condoms, et près du tiers ont affirmé qu'il leur était arrivé de ne pas transporter de condoms avec elles pour ne pas s'attirer d'ennuis avec la police.

L'an dernier, des procureurs à Brooklyn et San Francisco, entre autres, ont décidé de ne plus considérer les condoms comme preuves dans les dossiers de prostitution.

La police de New York procède à environ 2500 arrestations par année pour des cas allégués de prostitution.

INOLTRE SU HUFFPOST

Prostitutes And Gamblers Of 1940s Montreal