DIVERTISSEMENT

Cannes: le pays sera représenté par trois réalisateurs

12/05/2014 10:42 EDT | Actualisé 12/05/2014 10:42 EDT
George Pimentel

TORONTO – Il sera bientôt difficile d’éviter les cinéastes canadiens sur la Croisette, puisqu’un nombre record d’entre eux seront présents à la 67e édition du Festival de Cannes qui commence cette semaine. Il faut dire que c’est du jamais vu.

Pour la première fois, le pays sera représenté par trois réalisateurs dans la compétition officielle. David Cronenberg (Maps to the Stars), Atom Egoyan (The Captive) et Xavier Dolan (Mommy) graviront à tour de rôle les marches du Palais des Festivals.

Mercredi dernier, Téléfilm Canada a convié le Huffington Post Québec à rencontrer les réalisateurs canadiens avant leur départ pour la Côte d’Azur. Les Torontois Atom Egoyan et David Cronenberg bien sûr, mais aussi les Québécois Stéphane Lafleur, Rémi St-Michel, Guy Édoin ou Marie-Josée Saint-Pierre. Il ne manquait que Xavier Dolan, occupé à finaliser les dernières scènes de son Mommy.

Un cinéma de qualité

«C’est extraordinaire, a lancé Atom Egoyan. Sur les 18 films en compétition officielle, trois sont canadiens. Et cela sans compter les autres œuvres que l’on peut retrouver dans les autres sélections du festival. Tout est question de qualité. Le comité de sélection a jugé que notre travail méritait cette place. Nous devons tous en être fiers.»

Pour le réalisateur d’Exotica, dont six de ses longs métrages se sont déjà retrouvés en compétition officielle, les raisons de ce cru exceptionnel sont nombreuses et pourraient s’expliquer en partie par une année faste qu’a connue notre cinéma.

«Le talent des réalisateurs comme Jean-Marc Vallée et Denis Villeneuve ont été acclamés à Hollywood. Maintenant, Cannes nous ouvre ses portes. Il est peut-être question d’alchimie, mais je crois que ce résultat, on le doit d’abord grâce au support de nos institutions qui permet à de nombreux cinéastes de réaliser des films», a-t-il expliqué.

Même son de cloche du côté de David Cronenberg, autre habitué de la Croisette avec cinq sélections cannoises. «Être choisi est très gratifiant. Un film, c’est comme un bébé. Cannes nous donne l’opportunité de le présenter au monde entier. Et puis, trois films canadiens contre deux films américains, cela ressemble à un bon score de hockey, n’est-ce pas?»

Cronenberg a d’ailleurs hâte de retrouver ses compatriotes Dolan et Egoyan à Cannes. «Je m’entends très bien avec eux. On va avoir beaucoup de plaisir et j’espère qu’on va pouvoir faire la fête ensemble.»

Le Festival de Cannes se déroulera du 14 au 25 mai.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les cinéastes canadiens sur la Croisette à Cannes